High-TechUne

Téléphonie mobile : Pourquoi la disruption est l’avenir des fabricants

© D.R

Depuis 1973, année au cours de laquelle Martin Cooper passa avec succès le premier appel jamais réalisé avec un appareil mobile, l’usage du téléphone portable a connu un essor phénoménal qui en fait l’un des biens de consommation les plus répandus sur la planète.

Par Martin Sun (*)

Avec près de 7,7 milliards d’abonnements mobiles souscrits fin 2017 (1), soit plus de la totalité de la population mondiale, la téléphonie mobile a réussi l’impensable: devenir en moins de cinquante ans une technologie quasiment universelle qui occupe une place essentielle dans notre quotidien. 

Mais alors, quelle est la prochaine frontière pour les fabricants ? Si l’on en croit les tendances de consommation mondiales, l’innovation accessible est aujourd’hui le principal facteur différenciant entre deux appareils. Bousculés par le dynamisme des marchés et une concurrence de plus en plus féroce, les fabricants qui veulent s’imposer n’ont plus le choix : il leur faut disrupter le secteur en proposant des solutions technologiques sans cesse nouvelles et capables de porter les standards de l’industrie à un niveau toujours supérieur.

Chez Huawei, nous avons très tôt compris l’importance d’une innovation disponible au plus grand nombre. En moins de trois décennies, nos efforts nous ont permis de nous imposer comme un leader technologique incontournable. Comment ? En investissant massivement en R&D. Nos dépenses annuelles en la matière vont atteindre jusqu’à 20 milliards de dollars dont près d’un tiers est aujourd’hui consacré à la recherche fondamentale, soit trois fois plus qu’il y a quelques années. Huawei rejoint ainsi les plus gros investisseurs high-tech en R&D, comme Amazon et Alphabet, tout en profitant d’une base de 80.000 salariés – 45% de nos effectifs mondiaux!– totalement impliqués à concevoir les innovations de demain. Cet engagement nous permet de connecter aujourd’hui un tiers de la population mondiale grâce à une technologie Huawei.

Qu’est-ce qu’un investissement aussi massif apporte concrètement à Huawei? Avant tout, la capacité à développer des brevets et obtenir des royalties en retour, en plus d’une capacité à contrôler les nouveaux marchés par nos inventions. Prenons l’exemple du Kirin 980, une première mondiale dans de nombreux domaines. Ce processeur unique en son genre a reçu pas moins de sept récompenses à l’IFA 2018 dont le très prestigieux Best of IFA. Son nouveau chipset haut de gamme a été salué pour ses performances impressionnantes et son efficacité énergétique. Il s’agit du premier SoC complet fabriqué sur un processus de fabrication 7 nm.

Les améliorations technologiques que nous proposons font clairement la différence. Elles apportent plus de puissance, plus d’efficacité, plus de rapidité et une meilleure autonomie… En clair : une meilleure expérience utilisateur. Résultat : nos clients ont très vite compris l’intérêt de se tourner vers nos appareils mobiles. Au Maroc, les ventes de smartphones ont augmenté de 164% au dernier trimestre 2018, en comparaison à la même période l’an passé. Et cet été, Huawei est passé devant Apple en devenant le second fabricant mondial de téléphonie mobile !

(1) Estimations de l’International Telecommunication Union.

(*) Directeur général de Huawei Maroc

Articles similaires

EconomieUne

Irrigation/Dessalement de l’eau de mer : le Maroc, pionnier dans les partenariats public-privé, souligne M. Sadiki

Le Maroc est actuellement pionnier dans le domaine des partenariats public-privé (PPP)...

EconomieUne

Bank Al-Maghrib réduit son taux directeur à 2,75%

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM), réuni mardi à Rabat, a décidé...

UneVidéos

Vidéo. Médecine: Le gouvernement dévoile le calendrier des examens

Le calendrier des examens dans les facultés de médecine, de pharmacie et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus