Ventes des tablettes: Un bilan mitigé

Ventes des tablettes: Un bilan mitigé

Le marché des tablettes marque le pas. Après avoir réalisé des taux de croissance inégalés dans l’électronique grand public avoir été le produit qui a crû le plus rapidement de l’histoire et passé le cap des 50 millions de ventes dans le monde en un an, la tablette plafonne. Au premier trimestre 2014, le marché n’a progressé que de 3,9% avec 50,4 millions de terminaux vendus, selon le cabinet IDC. Le coup de frein au marché a surpris les professionnels du secteur.

S’ils s’attendaient à un ralentissement, ils n’avaient pas anticipé qu’il soit aussi violent. Cela arrive néanmoins après des ventes de fin d’année qui ont été particulièrement porteuses. Le taux d’équipement en tablettes dans les pays matures explique aussi ce ralentissement. Enfin, les tablettes subissent la concurrence des «phablettes», ces smartphones avec des écrans de 5,5 à 7 pouces , qui sont surtout plébiscitées par une clientèle féminine.

Dans le détail, Apple continue à céder des parts de marché, même s’il en reste le leader avec 16,4 % des ventes (contre 32 % un an plus tôt), soit 8,5 millions d’iPad écoulés. Apple paye le prix d’un positionnement haut de gamme quand l’essentiel du marché est tiré par les ventes de tablettes à moins de 200 euros. De son côté, Samsung continue de voir ses ventes de Galaxy tab croître de + 32 % sur la période à 8,5 millions. 

La plus belle progression sur ce marché revient à Lenovo, dont les ventes ont bondi de 224 %. Certes, le numéro un mondial du marché des PC partait de loin. Ses ventes sont passées de 600.000 à 2,5 millions en un an, portées par le succès de son produit phare, le Yoga.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *