Vulnérabilité des systèmes de protection des organisations : Point de vue d’Eugene Kaspersky, fondateur et PDG de Kaspersky

Vulnérabilité des systèmes de protection des organisations : Point de vue d’Eugene Kaspersky, fondateur et PDG de Kaspersky

Le renforcement du système de protection contre les cyberattaques s’impose pour la plus grande majorité des organisations dans le monde.

En effet, cette période de crise profite à certains esprits malveillants pour mener des attaques contre les institutions les plus vulnérables. C’est le cas des hôpitaux par exemple qui subissent des cyberattaques fragilisant ainsi leur data au moment même où les professionnels de la santé du monde entier s’efforcent de protéger l’humanité contre le coronavirus. Parallèlement, les entreprises opérant dans le secteur de la cybersécurité rivalisent pour produire des antivirus puissants capables de résister à ce genre d’agissement.

Hôpitaux ciblés par des cyberattaques

Dans cette guerre cybernétique, les antivirus restent le seul outil de défense contre la violation des données personnelles et la data des entreprises. C’est le rôle de certaines entreprises dans le secteur comme Kaspersky. D’ailleurs, son fondateur et PDG, Eugene Kaspersky, estime que les cyberattaques contre les hôpitaux pendant la pandémie de Covid-19 sont comparables aux incidents terroristes. Celui-ci précise également que les cybercriminels sont très susceptibles de rester actifs pendant cette période. «Ils ont l’habitude de travailler à domicile et leur situation n’a pas radicalement changé. Ils continueront d’essayer d’attaquer les entreprises et les particuliers. Notre rôle est de continuer à travailler dur et à défendre nos clients. Toute attaque contre un hôpital à ce moment-là peut être considérée comme équivalente à une attaque terroriste», indique-t-il.

Période de crise, connectivité, avenir…

Contacté par ALM, le PDG de Kaspersky explique que dans cette période de crise il reste optimiste pour l’avenir. «Dans ma profession, c’est une nécessité. Sinon, le monde ressemblerait à un endroit très sombre. En effet, je comprends que pour beaucoup d’entre nous, c’est une période très difficile sur le plan émotionnel et financier. Nous devrons également faire face à des temps difficiles pour surmonter cette crise et cette récession. Mais notre mission est de faire avancer les choses vers l’avenir et d’ouvrir les possibilités infinies que la connectivité numérique nous offre. Je ne peux pas m’empêcher de me sentir optimiste pour aller de l’avant. Plus les entreprises et les personnes croient en un avenir meilleur et plus nous y faisons tous pour y parvenir, plus vite nous nous remettrons tous de la pandémie une fois celle-ci terminée», confie-t-il. Au niveau de l’efficacité des antivirus Kaspersky, le responsable souligne : «Je peux entrer dans des explications détaillées décrivant notre large portefeuille et les avantages techniques infinis, mais au bout du compte, lorsque vous regardez un produit informatique, vous recherchez la qualité. Notre qualité peut être prouvée par des tests indépendants. Nous participons à de nombreux tests chaque année.

Pour être plus précis, nous avons participé l’an dernier à 86 tests, dont nous avons décroché 64 premières places. Et au cours des trois dernières années, nos produits ont obtenu 209 premières places sur 260 tests». Et de poursuivre: «Nous sommes constamment très bien classés dans le monde par le marché et les analystes. Nous avons été reconnus comme le choix des clients Gartner Peer Insights pour les plates-formes de protection des terminaux en 2017, 2018 et 2019. Et en septembre dernier, pour la deuxième année consécutive, nous avons été inclus dans Derwent. Global Top 100 Innovator pour notre portefeuille de brevets, qui contient désormais plus de 930 brevets obtenus en Russie, aux États-Unis, en Europe, en Chine et au Japon».

Du côté de l’organisation interne de l’entreprise, son top management se dit déterminé à soutenir ses clients pendant la crise actuelle et s’est mis depuis le début de cette crise au travail à distance. Bien que la période actuelle ait ses défis, il existe également des opportunités à l’avenir. Pour Eugene Kaspersky, les entreprises seront en mesure de se connecter avec plus de personnes que jamais lorsque la normalité reviendra.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *