Coronavirus: l’OMS se réunit d’urgence après 147 décès en Arabie Saoudite

Coronavirus: l’OMS se réunit d’urgence après 147 décès en Arabie Saoudite

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) tient ce mardi 13 mai 2014 une réunion d'urgence sur le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Coronavirus MERS). Une mesure en réaction à l'annonce de 13 nouveaux décès en Arabe Saoudite.



La flambée inquiétante du virus dans ce pays du Golfe où 147 cas mortels ont été enregistrés, mais aussi les premières contaminations signalées en Egypte et au Liban, ont poussé l'agence de l'ONU à convoquer pour consultations une nouvelle réunion de son comité d'urgence.

"

L'augmentation de nombre des infections dans différents pays a soulevé des questions", a déclaré à la presse un porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic.
Ce dernier n’a  pas donné de détails sur les décisions qui pourraient être prises par les experts de l'organisation.


Le comité de l'OMS s'était déjà réuni à quatre reprises et a jugé chaque fois que les conditions n'étaient pas réunies pour déclarer le coronavirus une urgence de santé publique de portée internationale.
Entre-temps, l'Arabie saoudite a renforcé les mesures de prévention pour tenter de contenir la propagation de la maladie dans le pays, premier foyer de cette infection mystérieuse.



Début mai, le ministère saoudien de la Santé a lancé une campagne appelant les citoyens à observer de strictes mesures d'hygiène :  Il est question de s'abstenir  de s'approcher des dromadaires malades et de consommer la viande crue ou le lait non bouilli de ces animaux.


D'après l'OMS, la majorité des infections entre humains ont eu lieu au sein des établissements hospitaliers, d'où la nécessité pour le corps médical d'améliorer ses connaissances de la maladie.


Le coronavirus MERS est un virus de la famille du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.



Les personnes touchées souffrent de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires aigues. A la différence du SRAS, il génère aussi une défaillance rénale et il n'existe pour l'heure aucun traitement préventif contre cette maladie.

Les données les plus récentes font état de plus de 500 cas de coronavirus MERS depuis septembre 2012 à travers le monde. 

Des cas d'infection ont été également recensés en Jordanie, en Egypte, au Liban, aux Emirats arabes unis et aux Etats-Unis, mais la majorité des personnes touchées avaient voyagé en Arabie Saoudite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *