Digitalisation des entreprises : «SAP Customer Experience Summit 2020», une action de sensibilisation dédiée à l’Afrique francophone

Digitalisation des entreprises : «SAP Customer Experience Summit 2020», une action de sensibilisation dédiée à l’Afrique francophone

Dans un contexte marqué par la Covid-19, le leader mondial du logiciel d’entreprise, SAP, a organisé un événement virtuel en direction des entreprises africaines, de telle sorte à apporter des témoignages et des réponses concrètes aux différents patrons désireux d’entamer la digitalisation de leur activité ou la parfaire. Les détails.

Le leader mondial du logiciel d’entreprise, SAP, vient d’organiser en ligne le SAP Customer Experience Summit pour l’Afrique francophone. Plusieurs experts du digital se sont trouvés réunis à l’occasion pour apporter des témoignages aux entreprises africaines qui ont choisi d’entamer la digitalisation de leur activité ; spécifiquement dans le contexte de la crise liée à la Covid-19.
L’objectif de la démarche est de confirmer la valeur ajoutée des solutions digitales proposées par SAP, en particulier celles mises à disposition gratuitement pour aider les entreprises à répondre aux défis soulevés par la crise.
Déjà, Omar Soumaré, DGA du Groupe Keita, leader dans l’industrie agroalimentaire, l’agriculture, la distribution et le commerce malien, affirme que «la digitalisation permet aux entreprises africaines de lever les obstacles propres au développement du continent et concernant les chaînes d’approvisionnement». Témoignant de sa propre expérience, le manager a expliqué comment les équipes désignées par le groupe ont lancé l’intégration digitale. 7 unités industrielles ont été créées pour approvisionner 100 points de vente dans toute la région et les pays voisins. Un outil pour la décision permettant de répondre aux demandes des clients malgré la distance entre l’usine et le commercial ainsi que les problèmes de connexion s’imposait d’emblée.
Avec l’implémentation des solutions SAP, chaque utilisateur a, désormais, son outil de travail du comptable, au trésorier en passant par les commerciaux. «L’accès aux plateformes en ligne à distance et hors ligne nous permet d’administrer les ventes de manière réactive, et même sans écrire en laissant un message vocal. La digitalisation nous permet donc de répondre aux complexités du commerce au Mali et d’éviter toute rupture de stock», détaille, à juste titre, ce haut cadre.
Les enjeux sont réels : 48% des entreprises prévoient d’augmenter l’utilisation des technologies cloud pour alimenter la continuité des activités à travers le globe. Selon les statistiques de Analysys Mason, «67% des PME ont transformé numériquement entre 3 et 5 de leurs fonctions en 2019».
De son côté, Youcef Baz, directeur des systèmes d’information de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR), a affirmé, à l’occasion de l’événement, que «la digitalisation permet de construire une vision à 360°de nos solutions accessibles à tout moment et en tout lieu».
Imad Haddour, DG de Value Pass, intégrateur des solutions SAP, a expliqué d’ailleurs que «les cycles de mise en production sont très rapides. Les métiers récoltent les fruits de leur investissement digital sans délais avec une forte valeur ajoutée au niveau des PME».
Bref, le SAP Customer Experience Summit a, également, démontré la capacité du digital à aider les petites, moyennes et grandes entreprises africaines à générer plus de demandes. Il permet, aussi, de garantir la continuité des activités et des chaînes d’approvisionnement. Les outils de digitalisation facilitent la tâche aux collaborateurs dans un contexte aussi difficile.
Steven Van Belleghem, intervenant et expert de l’expérience client dans le monde digital, déclarait qu’«avec le confinement, la plus grande formation digitale du monde a débuté. L’évolution digitale actuelle est principalement orientée vers les clients, afin que les efforts et le temps demandé aux consommateurs tendent vers zéro. C’est cela qui deviendra la nouvelle normalité. Le confort du digital deviendra la chose la plus normale dans le monde et il sera difficile de se différencier avec».
Deux dimensions seront dorénavant à prendre en ligne de compte. Selon l’expert, «il y a une dimension où l’expérience client permettra de créer un confort émotionnel pour s’assurer que les gens ne perdent pas d’énergie. La dimension où l’expérience client permettra de réduire voire supprimer le compromis entre responsabilité et confort sera la seconde». Frédéric Alran, directeur général SAP en charge de l’Afrique francophone, décodera cette vision par les quelque 4.000 solutions dans le portefeuille de SAP !
Et le contexte actuel marqué par le télétravail, les problèmes d’approvisionnement, de gestion des commandes ou l’interruption des voyages d’affaires rappelle l’importance de mettre en place de tels outils pour augmenter en performance. Il s’agit de limiter l’impact de la crise Covid-19.
Et pour aider les entreprises à gérer leurs carnets de commandes, le développeur de solutions a mis à disposition des logiciels sans frais, permettant aux acheteurs d’afficher leurs besoins immédiats en matière d’approvisionnement et aux fournisseurs d’y répondre. Ils permettent, également, de simuler différents scénarios de reprise, d’anticiper les changements de la demande, d’évaluer l’impact financier et celui sur la chaîne d’approvisionnement afin d’éviter les goulots d’étranglement et de renforcer la résistance à la crise.
Sur un autre registre, les entreprises qui prévoient de maintenir le télétravail ont accès à une plateforme de formation et de développement gratuite qui aide aux meilleures pratiques de travail à distance, pour le bien-être des collaborateurs et le leadership en période de changement.
Et c’est bien, à cet effet, que Grégory Strasser, COO et vice-président des opérations pour l’Afrique francophone chez SAP, explique que «du fait de la Covid-19, les initiatives de transformation numérique devraient aussi évoluer de l’expérience client à l’expérience employé. Le système où les collaborateurs de l’entreprise étaient vus comme des actifs est dépassé. La crise démontre qu’il est désormais indispensable d’aider les collaborateurs à avoir une expérience employé personnalisée qui aille au-delà du lieu de travail».
L’événement aura eu pour but de sensibiliser les entreprises à la nécessité d’accélérer les processus de transformation compte tenu des chamboulements managériaux survenus dans ce contexte de pandémie. Ceux qui se positionneront dans ce domaine auront plus de chance de s’en sortir si leur secteur d’activité n’est pas compromis. A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *