Accueil Monde En faveur de la compagnie aérienne Pegasus Airlines : ABL Aviation réalise la deuxième livraison électronique
Monde

En faveur de la compagnie aérienne Pegasus Airlines : ABL Aviation réalise la deuxième livraison électronique

ABL Aviation, la société internationale indépendante de gestion d’investissements aéronautiques, annonce la conclusion avec succès de la deuxième livraison électronique (à distance) d’un nouvel avion Airbus A320neo pour le compte de la compagnie aérienne Pegasus Airlines.

Cette transaction s’ajoute à la toute première livraison d’un avion 100% à distance, réalisée par ABL Aviation, en avril 2020, également pour Pegasus Airlines, en plein contexte de la pandémie de la Covid-19.

Cette transaction a été conclue dans un contexte de demande croissante des compagnies aériennes pour des avions à fuselage étroit plus récents et plus économes en carburant, motivée par l’anticipation d’une reprise plus rapide des voyages court-courriers et intérieurs. Concrètement, les livraisons électroniques comprennent trois phases : achèvement de la réception technique, transfert de propriété électronique et le vol en ferry et la réception ultérieure de l’avion à la base du client. Les livraisons électroniques signifient aussi qu’aucun membre du personnel du client n’a besoin d’être physiquement présent au centre de livraison d’Airbus, ce qui rend cette transaction plus respectueuse de l’environnement.

Articles similaires

Lancement du projet «Accélérateur efficacité énergétique industrielle au Maroc»

La Société d’ingénierie énergétique(SIE) en partenariat avec le ministère de la transition...

Sécurité opérationnelle : Emirates réussit son audit

Emirates a réalisé son dernier audit de sécurité opérationnelle IATA (IOSA) avec...

Airbus envisage de livrer 1.100 nouveaux appareils d’ici 2040

A destination des compagnies aériennes africaines

Le Maroc reçoit un fossile de crocodile marocain retrouvé dans une ferme de l’Indiana en 2014

Le gouvernement américain annonce officiellement qu’il a rendu cette semaine un fossile...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie