Fukushima: Greenpeace veut peser dans l’assemblée générale de Tepco

Fukushima: Greenpeace veut peser dans l’assemblée générale de Tepco

Tous les moyens son bon pour atteindre son objectif : tel pourrait être la devise de Greenpeace face aux pollueurs de la planète.

Pour imposer sa parole face à la compagnie exploitante de la centrale accidentée de Fukushima, la section japonaise de l'organisation écologiste internationale Greenpeace a acheté des actions de Tepco et assistera à l'assemblée générale des actionnaires jeudi 26 juin 2014.

Selon Greenpeace, 
 « des militants vont demander à Tepco (Tokyo Electric Power) de faire tous les efforts pour aider les victimes et assainir les lieux ».


Une bannière sera déployée pour exiger entre autres que Tepco se mobilise plus dans la limitation des rejets d'eau contaminée de Fukushima Daiichi, au lieu de s'activer pour la relance d’une autre de ses centrales nucléaires, Kashiwasaki Kariwa (nord-ouest).


« Nous allons demander aux actionnaires de Tepco de soutenir notre action », insiste Greenpeace qui prône une société sans énergie nucléaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *