Monde

Ibrahim Coulibaly remis en liberté sous caution préalable

L’opposant ivoirien Ibrahim Coulibaly, mis en examen et incarcéré en France pour une tentative de destabilisation du régime ivoirien a été remis en liberté sous caution prélable de 20.000 euros, a-t-on appris de sources judiciaires. L’arrêt interdit également à M. Coulibaly, dit « IB », de rencontrer les autres protagonistes de l’affaire et de quitter le territoire français, a-t-on précisé de mêmes sources. Cinq autres hommes, qui avaient également été interpellés fin août à Paris pour avoir été impliqués dans les projets de coup d’Etat d’Ibrahim Coulibaly, ont, eux-aussi, été libérés mardi par la Cour d’appel. Il s’agit de l’avocat Mamadou Diomandé, qui doit d’abord verser une caution de 20.000 euros, du financier présumé du groupe, le Libanais Hassan Sahkr, qui devra préalablement s’acquitter d’une caution de 30.000 euros, de Jürgen Pohl, Jacky Muliakaaka et de Soakimi Véa, selon les mêmes sources. En revanche, François Leonelli qui avait été interpellé le 23 août dernier à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle en compagnie de deux mercenaires présumés reste incarcéré. Son avocat, Me Stéphane Goldenstein, a annoncé qu’il allait demander à la juge d’instruction, Marie-Antoinette Houyvet, de libérer son client. Ibrahim Coulibaly avait été arrêté le 23 août dernier à Paris, puis mis en examen le 27 août pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et « recrutement de mercenaires en vue de l’élimination physique » du président Gbagbo. Au total, quatorze personnes ont été mises en examen fin août dans ce dossier qui avait été confié aux juges d’instruction antiterroristes. Dix d’entre elles avaient été incarcérées dont cinq ont été libérées mardi. La demande de remise en liberté de Paul Leonelli est examinée mardi après-midi par la chambre de l’instruction. Ce sont plusieurs exécutants présumés du projet d’assassinat qui ont reconnu qu’ils partaient pour Abidjan afin d’attenter à la vie de Laurent Gbagbo. Ibrahim Coulibaly, âgé de 39 ans, était présenté comme le chef du groupe.

Articles similaires

MondeUne

L’Agence Bayt Mal Al Qods remet des équipements à l’hôpital « Le Croissant Rouge » à Al Qods

Dans le cadre de l’opération humanitaire ordonnée par Sa Majesté le Roi...

MondeUne

La France mène la course à fin septembre

La répartition des IDE par secteur laisse apparaître une prédominance des activités...

ActualitéMondeUne

M. Akhannouch participe à Bruxelles au Forum « Global Gateway »

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accompagné du ministre des Affaires étrangères,...

MondePolitiqueUne

Aziz Akhannouch s’entretient à Bruxelles avec la Présidente de la Commission européenne

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, mardi à Bruxelles, avec...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux