Le Boeing 737 Max autorisé à reprendre son envol

Le Boeing 737 Max autorisé  à reprendre son envol

L’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) a annulé mercredi la décision qui avait interrompu l’exploitation commerciale des avions Boeing 737-8 et 737-9.

Cette décision permettra d’une part aux compagnies aériennes qui relèvent de la juridiction de l’autorité de réglementation américaine, notamment aux États-Unis, de prendre les mesures nécessaires pour assurer le retour en service des avions et d’autre part à Boeing d’entamer la livraison de nouveaux appareils. Au cours des vingt derniers mois, Boeing a travaillé en étroite collaboration avec les compagnies aériennes, leur fournissant des recommandations détaillées à propos du stockage à long terme des avions et s’assurant que leurs contributions étaient prises en compte et intégrées au processus de retour en service en toute sécurité.

Une consigne de navigabilité (AD) publiée par la FAA dresse la liste des exigences qui doivent être remplies pour que les compagnies aériennes américaines puissent procéder au retour en service de ces appareils, parmi lesquelles : l’installation des améliorations logicielles ; la finalisation des modifications concernant la séparation des faisceaux de câbles ; la formation des pilotes et l’exécution minutieuse des opérations de déstockage pour garantir que les avions soient prêts à être remis en service commercial.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *