Monde

Le mur qui ne fait pas honte à personne

« Les ordres de démantèlement concernent les points d’implantations créés sans feu vert des autorités israéliennes de Tal Binyamin et Havat Maon », en Cisjordanie, a indiqué une source au bureau de Sharon. Tal Binyamin, proche de Ramallah, a été créée sur le site où Binyamin et Talia Kahane, le fils et la bru du rabbin Méir Kahane, ont été tués dans un attentat palestinien en décembre 2000. Le rabbin Kahane a lui-même été assassiné en 1990 aux Etats-Unis. Il avait accédé au Parlement en 1984 sur la liste du parti « Kach » ensuite décrété hors-la-loi pour « racisme » parce qu’il préconisait l’expulsion de tous les Arabes d’Israël et des territoires palestiniens. Le Premier ministre palestinien, Ahmed Qoreï, a condamné hier le silence de la communauté internationale face à l’expansionnisme israélien et aux massacres de Palestiniens. « Lorsque des Palestiniens mènent des attaques contre Israël, ils sont immédiatement condamnés par le monde entier, mais celui-ci se tait quand Israël s’en prend à nous », a-t-il rappelé. Les troupes israéliennes mènent depuis deux semaines des actions de répression à Naplouse, où le massacre de civils se poursuit dans l’indifférence, sauf de la part de pacifistes, y compris en Israël. C’est ainsi qu’un lieutenant-colonel, réserviste de l’armée israélienne, Eytan Ronel, a remis hier ses galons au chef d’état-major le général Moshé Yaalon pour protester contre le comportement de ses troupes dans les territoires palestiniens. « J’ai remis mes grades au chef d’état-major et lui ai expliqué dans une lettre que l’armée ne respecte plus les valeurs éthiques qui ont jadis été les siennes. Des enfants tombent régulièrement sous nos balles dans les territoires palestiniens occupés : c’est à la fois illégal et immoral », a –t-il déclaré à la radio israélienne. « Les bavures et les humiliations sont de plus en plus graves et de plus en plus nombreuses, car ni les ordres ni les sanctions ne sont clairement formulés », a-t-il ajouté.Il a cité le cas spécifique de soldats israéliens qui ont ouvert le feu à balles réelles contre des pacifisqtes israéliens et palestiniens protestant contre l’édification du mur de la honte. Selon des responsables du parti Shinouï (centre droit), des dizaines de points de colonisation doivent être démantelés, conformément au tracé de ce mur. Par ailleurs, l’armée israélienne a indiqué, dans un communiqué, avoir octroyé « des visas d’entrée en territoire israélien à 15.000 travailleurs et 4.000 commerçants de la bande de Gaza, ainsi qu’à 3.000 ouvriers agricoles et 7.000 commerçants de Cisjordanie », pour améliorer les conditions de vie des Palestiniens. Sur le terrain, quatre Palestiniens ont été tués samedi par balles à Naplouse, en Cisjordanie, où l’armée mène depuis plus de deux semaines une opération d’envergure à la recherche d’activistes. Environ 400 personnes ont participé dimanche à Naplouse au funérailles de l’un d’entre eux, Mohamed al-Masri, 18 ans. D’autre part, le chef des renseignements égyptiens, Omar Souleimane, est attendu demain dans les territoires palestiniens, pour convaincre les divers groupes armés palestiniens de suspendre les violences anti-israéliennes. « Israël tente constamment de faire échouer ce dialogue en assassinant les cadres du Hamas, du Jihad islamique et du Fatah », a cependant a déclaré M. Qoreï. Sur le plan diplomatique, les récentes ouvertures de paix syriennes sont « sérieuses », selon le chef des renseignement israéliens. Le général Aharon Zeevi a fait part de cette analyse à la radio publique.

Articles similaires

MondeUne

L’Agence Bayt Mal Al Qods remet des équipements à l’hôpital « Le Croissant Rouge » à Al Qods

Dans le cadre de l’opération humanitaire ordonnée par Sa Majesté le Roi...

MondeUne

La France mène la course à fin septembre

La répartition des IDE par secteur laisse apparaître une prédominance des activités...

ActualitéMondeUne

M. Akhannouch participe à Bruxelles au Forum « Global Gateway »

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accompagné du ministre des Affaires étrangères,...

MondePolitiqueUne

Aziz Akhannouch s’entretient à Bruxelles avec la Présidente de la Commission européenne

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, mardi à Bruxelles, avec...