Les Marocains de Hollande contre Guido van Woerkom, nouveau médiateur national

Les Marocains de Hollande contre Guido van Woerkom, nouveau médiateur national

Des ONGs de la communauté marocaine établie aux Pays-Bas se sont opposées à la nomination de Guido van Woerkom, nouveau médiateur national en raison de commentaires discriminatoires sur les chauffeurs marocains de taxis qu'il avait faits en 2010.



En effet, trois grandes ONGs ont appelé les députés néerlandais à voter, le mardi 3 juin 2014, contre le choix de Van Woerkom, qui occupe actuellement le poste de président de la fédération néerlandaise de l'automobile (ANWB).



Pour le porte-parole de l'Alliance des Néerlandais marocains (SMN) : ce nouveau médiateur «ne jouit pas de l'appui d'une grande partie de la communauté et ne convient pas pour le rôle d'ombudsman ». 

 Pour le Conseil national des Marocains des Pays-Bas (LBM), dans une lettre adressée à la deuxième chambre du parlement, «Les Néerlando-marocains ne voient pas en lui la personne indépendante, impartiale et honnête que devrait être le médiateur national ».



Un avis partagé par le Conseil des mosquées du Maroc aux Pays-Bas (RMMN) qui a également envoyé une lettre ouverte aux députés, où il exprime sa crainte que les plaintes des Marocains sur la discrimination ne trouvent pas la voie vers une solution juste auprès de l'ombudsman en cas de nomination de Van Woerkom.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *