Maroc- Tunisie : Les échanges commerciaux en perte de vitesse

Maroc- Tunisie : Les échanges commerciaux en perte de vitesse

En effet, ces rapports  connaissent un ralentissement notoire. Une décadence qui a été accentuée notamment par la transition politique que connaît la Tunisie en particulier et le Maghreb en général. Néanmoins, bien qu’ils restent en deçà des attentes, les échanges commerciaux maroco-tunisiens survivent toujours. Difficilement certes, mais les deux pays restent confiants quant à l’avenir de leur partenariat économique.

Dans l’attente d’une feuille de route efficiente pour réanimer la dynamique économique (et qui sera certainement à l’ordre de la visite royale), le Maroc a exporté en Tunisie un volume de l’ordre de 33.167 tonnes en 2013 contre 79.016 tonnes d’exportations une année auparavant. En valeur, ceci s’est traduit par un chiffre avoisinant les 730,33 millions de dirhams à fin 2013 perdant ainsi 316,57 millions de dirhams de la valeur d’exportations enregistrée en 2012. Le repli a, par ailleurs, dominé les importations du Maroc en provenance de la Tunisie. Le volume importé de la Tunisie est passé de 109.196 tonnes en 2012 à 109.410 tonnes à fin 2013. Ainsi les importations maroco-tunisiennes se sont soldées à fin décembre 2013 à 1,86 milliard de dirhams contre 2,07 milliards de dirhams une année auparavant.

Quant au monde des affaires, les chiffres ont gravement reculé. 90,7% est la baisse enregistrée, au cours de l’année 2013, situant ainsi les investissements des Tunisiens au Maroc à 1 million de dirhams contre 10,77 millions en 2012. En termes de cession, les investissements tunisiens au Royaume se sont rétractés de 15,9 millions de dirhams passant ainsi de 3,88 milliards de dirhams à 3,26 milliards au titre de l’année 2013. En contrepartie, la présence des investisseurs marocains en Tunisie reste timide.

Une petite dizaine y trouve refuge tandis que les autres investisseurs orientent leurs activités vers l’Afrique subsaharienne. Ainsi, sur l’ensemble des pays où les investisseurs sont implantés, le marché tunisien ne représente que 1,5% dans leur panorama. L’investissement réalisé en 2013 dépasse les 44 millions de dirhams au moment où il se chiffrait à 77,6 millions de dirhams en 2012. L’évolution observée dans ce sens démontre une baisse de 42,7% des investissements des Marocains en Tunisie comparativement à 2012, soit un solde négatif de 33,2 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *