Monde

Non lieu pour Amina

© D.R

Amina, la célèbre Femen tunisienne, première femme arabe à avoir épousé les valeurs du mouvement sextrémiste urkrainien, a obtenu ce lundi 29 juillet un non-lieu dans l’affaire d’outrage à un fonctionnaire et échappe ainsi à 1 an et six mois de prison ferme.

Cette nouvelle inculpation « serait survenue suite à sa dernière audience durant laquelle certains de ses avocats ont rapporté qu’Amina leur avait révélé des cas de torture » dans sa prison à Sousse (centre), a indiqué par ailleurs son comité de défense.

La jeune fille de 19 ans est cependant toujours incarcérée depuis le 19 mai, pour avoir peint l’inscription « Femen » sur le muret d’un cimetière de la ville de Kairouan en protestation contre un rassemblement de salafistes dans cette même ville.

Condamnée au versement d’une amende pour possession illégale d’aérosol d’autodéfense, Amina est maintenue en détention le temps que le justice statue sur une éventuelle inculpation pour profanation de sépulture et atteinte aux bonnes mœurs, délits passibles respectivement de deux ans et de six mois de prison.

Articles similaires

MondeUne

L’Agence Bayt Mal Al Qods remet des équipements à l’hôpital « Le Croissant Rouge » à Al Qods

Dans le cadre de l’opération humanitaire ordonnée par Sa Majesté le Roi...

MondeUne

La France mène la course à fin septembre

La répartition des IDE par secteur laisse apparaître une prédominance des activités...

ActualitéMondeUne

M. Akhannouch participe à Bruxelles au Forum « Global Gateway »

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accompagné du ministre des Affaires étrangères,...

MondePolitiqueUne

Aziz Akhannouch s’entretient à Bruxelles avec la Présidente de la Commission européenne

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, mardi à Bruxelles, avec...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux