Sale temps pour les migrants

Sale temps pour les migrants

C’est la pire semaine qu’ont connue les côtes italiennes depuis des mois. Depuis le 6 juin 2014, un millier de personnes ont été secourues au large de l'île de Lampedusa et de Malte, selon la marine italienne. Ils étaient à bord de plusieurs embarcations transportant des milliers de réfugiés notamment syriens et éthiopiens, qui continuent d'affluer.



Lundi, 9 juin, les corps de trois migrants ont été découverts à bord de l'une des embarcations secourues par la marine militaire italienne et d'autres navires marchands qui naviguaient près des côtes sud de la Sicile.  Selon des données du ministère italien de l'intérieur, un total de 22 000 immigrés clandestins ont débarqué sur les côtes de la péninsule, depuis le début de l'année jusqu'au mois de mai dernier, soit 10 fois plus que pendant la même période de l'année écoulée.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *