Abderrahim Ouaslam : L’ingénieur élu à la circonscription de la mort à Rabat

A la circonscription dite de la mort à Rabat c’est Abderrahim Ouaslam, jeune ingénieur, qui vient d’être élu après s’être porté candidat au nom du parti de la colombe.

Mais pour lui «cette circonscription est comme les autres. Il y a d’autres partis qui ont présenté leurs candidats». «Chaque candidat a travaillé à son niveau. Mais c’est le citoyen qui a exprimé sa voix et nous a fait confiance. Ainsi nous avons occupé le premier rang», poursuit l’élu qui qualifie ces élections de «démocratiques ». «Nous avons travaillé dans le cadre de partis et non individuellement», assure-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *