Après sa nomination en tant que président de la mission sur la Libye

Après sa nomination en tant que président de la mission sur la Libye

Mohamed Aujjar félicité par l’ONU

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (Manul) s’est félicitée samedi de la nomination par la Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, du Marocain Mohamed Aujjar, en tant que président de la Mission d’enquête indépendante de l’ONU sur la Libye (FFML). La Manul a appelé, à cet effet, les autorités libyennes compétentes à «coopérer pleinement avec la Mission d’établissement des faits en Libye (FFML), une étape cruciale pour mettre fin à l’impunité et prévenir de nouvelles violations des droits de l’Homme et exactions en Libye», apprend-on d’un communiqué.

En plus de M. Aujjar, Michelle Bachelet avait nommé le 19 août deux autres éminents experts indépendants de la FFML. Il s’agit de Tracy Robinson (Jamaïque) et Chaloka Beyani (Zambie et Royaume-Uni). En nommant ces experts, Mme Bachelet a estimé que « la détérioration de la situation sécuritaire en Libye et l’absence d’un système judiciaire opérationnel soulignent l’importance du travail d’une équipe d’experts indépendants pour documenter les violations et les abus des droits de l’Homme », selon un communiqué diffusé sur le site de l’ONU. Rappelons qu’en date du 22 juin, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU avait adopté une résolution demandant l’envoi en Libye d’une « mission d’enquête » chargée de documenter les exactions qui y sont commises depuis 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *