Aziz Akhannouch était en meeting à Tétouan : Le RNI présente un programme électoral avec des engagements et des mesures applicables

Aziz Akhannouch était en meeting à Tétouan : Le RNI présente un programme électoral avec des engagements et des mesures applicables

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a présenté un programme électoral qui comporte cinq engagements et autant de mesures, définis par une série d’objectifs faisables et applicables sur le terrain, a souligné, samedi à Tétouan, le président de ce parti, Aziz Akhannouch.

S’exprimant lors d’un meeting électoral, organisé en marge d’activités partisanes tenues à Tétouan et à Ouezzane, M. Akhannouch a affirmé que le programme électoral de son parti est applicable et faisable, d’autant plus que le parti dispose de cadres hautement qualifiés et expérimentés, ce qui s’est reflété dans la performance distinguée des ministres qui représentent le parti au sein du gouvernement, en particulier durant la dernière décennie. Il a assuré que cette bonne performance signée par les ministres du RNI dans la gestion des affaires publiques constituera un terrain fertile pour continuer à mettre en oeuvre le programme du parti à l’avenir, si on lui accorde confiance pour gérer la chose gouvernementale, se disant confiant en l’intelligence des Marocains, qui auront leur mot à dire lors du scrutin du 8 septembre.

Dans ce cadre, M. Akhannouch a indiqué que les tournées des responsables du parti dans plusieurs villes du Royaume ont montré que les citoyens ont été réactifs au discours et au programme électoral du parti, et aspirent au changement. Il a, par ailleurs, relevé que les élections ne se décident pas sur les réseaux sociaux, même si le RNI y est très présent, mais plutôt par la communication directe avec les citoyens, et la confiance que les électeurs placent en les candidats compétents, attachés aux questions des citoyens. Le président du parti a noté que la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en général, et la province de Tétouan en particulier, regorgent d’énormes potentiels, ce qui nécessite d’attribuer la mission de la gestion des affaires publiques à des compétences capables de créer et de promouvoir le développement dans la région, d’autant plus qu’elle a besoin de grands projets, notamment dans les secteurs du tourisme, des services et de l’industrie, qui permettront de renforcer le rayonnement de la région, créer des opportunités d’emploi et de soutenir le développement local.

M. Akhannouch a présidé le comité de soutien aux candidats du RNI pour les élections du 8 septembre, qui s’est rendu à Ouezzane et à Tétouan. Les membres du comité ont participé à une série d’activités dans le cadre de la campagne électorale, qui se sont déroulées dans le strict respect des mesures préventives contre le coronavirus.

Principaux points du programme électoral du RNI

 

Voici les principaux points du programme électoral du Rassemblement national des indépendants (RNI) en lice aux élections du 8 septembre :

– Doubler le budget de la santé publique durant les 5 prochaines années.
– Mettre à niveau les CHU et en ouvrir quatre supplémentaires durant le mandat, dont un CHU accompagné d’une Faculté euro-méditerranéenne de médecine.
– Créer un million d’emplois directs pour relancer l’économie après la crise de Covid-19.
– Lancer des programmes de petits et grands travaux publics pour les chômeurs, soutenir les projets des auto-entrepreneurs et accélérer les plans sectoriels (agriculture, industrie, tourisme et artisanat).
– Relancer l’économie post-Covid par des créations d’emploi massives et immédiates, à travers des programmes de petits et grands travaux publics et de nouvelles opportunités pour les jeunes et les femmes.
– Financer les projets d’entrepreneuriat, associatifs, environnementaux, culturels et sportifs par le programme «Al Forssa».
– Soutenir les entreprises et créer des emplois de qualité grâce à des plans sectoriels ambitieux dans l’agriculture, la pêche, l’industrie, le tourisme et l’artisanat.
– Améliorer la formation des enseignants et augmenter leurs salaires en début de carrière à 7.500 dirhams mensuels nets.
– Créer et généraliser des guichets uniques pour les citoyens afin de les accompagner dans leurs démarches administratives et l’accès aux prestations sociales.
– Mettre en place des guichets d’accompagnement aux procédures administratives et à la protection sociale, «Dar Al Oussra».
– Promouvoir des services de proximité dédiés à la délivrance de l’aide sociale, à l’accomplissement des démarches administratives de base, en particulier pour les plus démunis (comme l’inscription à la CNSS), ou à l’allocation d’un médecin de famille grâce à la carte de santé.
– Mettre sur pied un point de référence pour informer les citoyens de leurs droits sociaux et mieux accompagner les personnes éligibles mais ne faisant pas valoir leurs droits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *