Brexit : Le deal Maroc-Grande Bretagne sur les rails

Brexit : Le deal Maroc-Grande Bretagne sur les rails

L’accord d’association entre les deux Royaumes transmis au Parlement

Un accord d’association entre Rabat et Londres mis sur le circuit d’adoption. Les responsables des deux côtés veulent ainsi accélérer l’entrée en vigueur de cet accord dévoilé fin octobre 2019. Dans ce sens, le Conseil de gouvernement de ce jeudi programme l’adoption dudit accord pour le transmettre au Parlement pour une adoption finale dans les prochains mois. L’enjeu est de taille pour les deux parties. Le deal maroco-britannique devra assurer la continuité des échanges bilatéraux après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Pour rappel, le ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des MRE, Nasser Bourita, et le secrétaire d’État britannique chargé du développement international, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Andrew Murrison, avaient signé l’accord d’association entre le Maroc et le Royaume-Uni dans la capitale britannique. Pour la diplomatie marocaine, l’accord restitue, dans le contexte des relations bilatérales entre le Maroc et le Royaume-Uni, l’ensemble des avantages que les deux pays s’accordaient mutuellement dans le cadre de l’accord d’association Maroc-UE.

Selon la même source, ledit accord doit également assurer une transition harmonieuse, qui maintient la fluidité des échanges et garantit leur sécurité. Le Maroc était le deuxième pays africain et le troisième pays arabe à signer cet accord avec le Royaume-Uni sachant qu’il n’entrera en vigueur qu’après la sortie officielle du Royaume-Uni de l’UE. Concrètement, la transposition au niveau bilatéral de l’accord d’association est un moyen de préserver l’ensemble des acquis, politique, juridique, économique, sectoriel et territorial, obtenus dans le cadre des relations stratégiques entre le Maroc et l’Union européenne.

Plus loin encore, l’accord permet aux produits issus de toutes les régions du Maroc, y compris des provinces du Sud, d’accéder, aux mêmes conditions et sans discrimination aucune, au marché britannique. Reste à savoir combien l’adoption de l’accord durera. En effet, la sortie du Royaume-Uni de l’UE est déjà effective depuis le 31 janvier 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *