Communales : Les engagements du RNI pour Agadir

Communales : Les engagements du RNI pour Agadir

Aziz Akhannouch officialise sa candidature à la mairie

Le RNI veut agir avec une vision globale nouvelle pour les dix prochaines années afin de faire de la localité une cité développée et équilibrée avec une égalité des chances pour toutes ses composantes.

Cinq engagements et 25 actions sont quelques-uns des grands axes du programme communal du parti Rassemblement national des indépendants pour faire de la capitale du Souss la métropole du futur.
Une moyenne d’âge de 40 ans, un niveau d’instruction élevé avec plus de 70% des candidats dotés de diplômes universitaires et de solides expériences professionnelles, 21 femmes et quarante hommes, tous enfants de la ville… telles sont les caractéristiques de la liste du RNI pour la commune d’Agadir. C’est ce qui a été annoncé ce matin dans la capitale du Souss lors d’une rencontre avec la presse pour présenter les candidats qui composent cette liste et les ambitions du parti pour Agadir. Le parti est ainsi le premier dans la capitale du Souss à déposer sa liste et à la dévoiler.

C’est ainsi officiel, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), est candidat à la mairie d’Agadir. Il a déposé la liste qu’il conduit, auprès des autorités locales, ce matin. Une ville pour laquelle le RNI a de fortes ambitions. Une métropole attractive tant sur le plan économique que culturel à l’échelle nationale et internationale. Pour cela le RNI veut agir avec une vision globale nouvelle pour les dix prochaines années afin de faire de la localité une cité développée et équilibrée avec une égalité des chances pour toutes ses composantes.

Au niveau de l’emploi, les perspectives de création de 100.000 emplois directs et indirects dans la métropole sont déjà avancées. Il est également question de renforcer les infrastructures et équipements de base de la ville tout en créant des cœurs de vie dans chaque quartier et localité pour une amélioration du cadre de vie des habitants, le renforcement des équipements scolaires et établissements de formation ainsi que l’offre en lits dans les établissements publics de la santé. A ce niveau, il est visé d’atteindre un nombre de 25 unités de proximité avec un nombre de 12 structures du genre.
Sur le plan social, sept nouveaux centres sont au programme pour accueillir notamment les enfants et les femmes en situation précaire.
Renforcement du transport urbain, des espaces verts, de la propreté de la métropole et plus d’équipements sportifs et culturels sont quelques-uns des grands axes du programme du parti à Agadir.
Il y aura fort à faire pour mieux positionner la ville qui a enregistré un grand retard dans son développement ces dernières années. Pour atteindre les objectifs escomptés, Aziz Akhannouch et les candidats de sa liste s’engagent à une action concrète, effective et permanente sur le terrain dans une démarche participative avec les habitants de la ville.

Scrutin du 8 septembre : 21% des candidats du RNI ont moins de 45 ans

Réuni samedi par vidéoconférence, en présence d’Aziz Akhannouch, pour valider les listes définitives des candidats pour les législatives, le bureau politique du RNI a souligné que 21% des candidats du parti aux élections législatives du 8 septembre prochain ont moins de 45 ans, soit une moyenne de plus d’un candidat sur cinq, tandis que 50% des candidates aux élections régionales sont des jeunes de moins de 40 ans. Lors de cette rencontre, les membres de la Commission chargée des candidatures ont présenté un exposé détaillé conformément à l’article 48 des statuts du parti et de l’article 34 du règlement intérieur du RNI.

Ainsi, selon un communiqué de ce dernier, «après délibération et prise en compte de l’avis confortant celui du président, il y a eu approbation de la liste définitive des têtes de liste lors des élections législatives, et approbation des résultats du travail de la commission des candidatures concernant les élections communales et régionales».
A cette occasion, le bureau politique a salué le travail des coordinateurs et leurs efforts déployés pour répondre aux demandes de candidature et également pour sélectionner les meilleures compétences pour les présenter devant la commission des candidatures.
Lors de cette réunion, les militants du parti de la colombe ont salué les résultats importants et honorables des candidats du cette formation politique lors des élections des membres des Chambres professionnelles et qui reflètent le travail accompli par les ministres du RNI au niveau des secteurs productifs.
Par l’occasion les membres du bureau politique ont félicité les militants et militantes pour leurs efforts et leur forte implication dans ladite campagne. Ils ont également applaudi l’ouverture des représentations du parti sur les autres forces politiques pour garantir le maximum d’efficience au sein de ces Chambres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *