Concitoyens bloqués à l’étranger : Les explications des Affaires étrangères

Concitoyens bloqués à l’étranger : Les explications des Affaires étrangères

Le ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger s’explique sur la situation des Marocains bloqués à l’étranger.

En effet, dans un communiqué daté du 21 avril 2020, le ministère se dit mobilisé dès la première heure, de manière exceptionnelle et sans relâche, aussi bien au niveau central qu’à travers ses représentations à l’étranger avec un seul mot d’ordre: apporter soutien moral, assistance multiforme et réconfort à nos concitoyens bloqués à l’étranger.

Actions menées et difficultés rencontrées

«Pour mieux parer aux conséquences de cette crise sanitaire qui a eu pour conséquences, entre autres, la fermeture des frontières, le ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place des cellules de suivi au niveau des Missions diplomatiques et Postes consulaires mobilisés 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24», précise la même source indiquant qu’il a ainsi été procédé avec diligence et une grande disponibilité à l’établissement d’un contact direct avec l’ensemble des Marocains bloqués à l’étranger à travers un registre qui reprend les données de chaque personne, pour maintenir le contact et faciliter l’échange.

Dans ce sens, le ministère indique que ces actions sont menées dans des conditions où les pays d’accueil sont aussi dans une situation d’urgence sanitaire et de confinement partiel ou total. «Pour mieux illustrer cette situation, le seul maintien ouvert d’un établissement hôtelier durant cette période relève parfois du miracle. C’est le résultat de plusieurs démarches auprès des responsables du pays d’accueil pour obtenir des dérogations», assure le département des affaires étrangères dans son communiqué ajoutant que cela s’applique également au déplacement, à l’acquisition des provisions, des médicaments, et des produits de première nécessité, pour parer aux besoins et à certaines urgences des touristes marocains.

Prolongement des séjours et adaptation aux différentes situations

«Des contacts sont également engagés auprès des autorités pour proroger les séjours des touristes dont les visas sont expirés», selon la même source. Dans la même lignée, le ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et ses représentations à l’étranger indique que son action englobe tous ces touristes bloqués et n’exclut aucun d’eux. «Il faut noter ici que les situations de ces derniers ne sont pas les mêmes et changent d’un cas à l’autre. Par conséquent, les Missions diplomatiques et Postes consulaires s’adaptent à toutes les situations et apportent les réponses nécessaires en fonction des besoins exprimés», relève la même source soulignant que ces besoins ne sont pas homogènes, certains ont besoin de logements ou de nourritures ou des deux, d’autres de médicaments, voire d’hospitalisation.

Réunir les conditions pour les rapatriements

Du côté des revendications de rapatriement, la tutelle se dit rester mobilisée face à la situation actuelle, qui est exceptionnelle et doit être gérée de manière exceptionnelle. «Le rapatriement doit être bien préparé. Le rapatriement doit être réussi. Il faut que les conditions soient réunies de manière à ce que nous puissions relever ce défi, que nos compatriotes puissent rentrer auprès des leurs et que la sécurité sanitaire de tous les Marocains, sans exception, soit préservée, soit garantie», assure la tutelle relevant que le souhait général c’est de dépasser cette situation et que le pays puisse surmonter cette conjoncture difficile pour reprendre la vie normale et pour que tout un chacun puisse regagner son domicile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *