Accueil Politique Coopération internationale et africaine : La Chambre des représentants approuve 14 projets de loi
Politique

Coopération internationale et africaine : La Chambre des représentants approuve 14 projets de loi

La Chambre des représentants a approuvé, lundi lors d’une séance législative, 14 projets de loi portant sur le renforcement et le raffermissement de la coopération entre le Maroc et plusieurs pays frères, ainsi que sur la consolidation de la position du Royaume à l’échelle africaine.

Quelque 12 textes législatifs, figurant parmi ces 14 projets de loi, ont été adoptés à l’unanimité, alors que deux autres textes ont été approuvés à la majorité, à 167 voix contre 15, sans abstention, et portent sur la coopération économique et commerciale et le renforcement des services aériens entre le Maroc et Israël.
A cette occasion, le ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a souligné que 7 de ces 14 projets de loi concernent des accords bilatéraux avec le Tchad, l’Union des Comores, Israël et les Philippines, tandis que trois autres projets concernent des accords régionaux adoptés dans le cadre africain.
Trois autres accords similaires s’inscrivent dans un cadre multilatéral, en plus du projet de loi 26.21 complétant la loi 36.09 relative à l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et à leur destruction, a précisé le ministre.

Articles similaires

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’entretient au téléphone avec Pedro Sanchez

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a eu, ce...

Pedro Sanchez défendra «toujours la préservation de bonnes relations» avec le Maroc

Diplomatie» S’exprimant sur les relations entre le Maroc et l’Espagne, le président...

Suite à la dernière résolution des eurodéputés : Le RNI interpelle le Parti populaire européen

Réunion» La position «courageuse» du Parlement marocain fait réagir le Rassemblement national...

Le Parlement marocain reconsidère ses relations avec le Parlement européen

L’institution législative marocaine rejette l’ingérence des eurodéputés Décision.» En réaction à la...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux