Politique

Dans un 1er forum: Chabat mobilise les jeunes compétences de son parti pour se préparer aux élections

© D.R

«La jeunesse ne trouve pas ce qu’elle veut chez les partis politiques. Elle veut son libre arbitre».

Le constat dressé, samedi à Rabat, par Clément Forestier, délégué national des jeunes républicains en France, lors du 1er forum national des cadres et des compétences du parti de l’Istiqlal, est judicieux voire intéressant. Il l’est de par le désintérêt croissant de la jeunesse à la politique et le manque de confiance dans les partis politiques.
Proposition de démarche

Pour pallier cette situation, M. Forestier, qui estime que «la jeunesse n’est jamais un danger», propose de s’adresser à la jeunesse en leur disant: «Nous partageons les mêmes principes, apportez-nous des valeurs!». Cette démarche, proposée par le délégué national des jeunes républicains en France, devant les compétences istiqlaliennes majoritairement jeunes est susceptible d’être utile à d’autres partis politiques marocains dont celui de l’Istiqlal qui prépare, à travers cet événement, son programme électoral.

Hamid Chabat veut une démocratie réelle et engagée

«Les recommandations filtrant de cette rencontre sont censées être destinées à préparer notre programme électoral», précise le SG du parti de l’Istiqlal qui ne manque pas de considérer les partisans issus d’autres formations politiques présentes à l’événement, en tant qu’«amis pour le meilleur et pour le pire». «Nous sommes censés en tant que partis politiques, que l’on soit dans la majorité ou l’opposition, répondre aux aspirations du peuple à l’affût de liberté et d’équité sociale», enchaîne M. Chabat ayant agrémenté son discours de versets coraniques. «Nous voulons une démocratie réelle et engagée en faveur du peuple marocain patient», ajoute-t-il lors de l’événement ayant plusieurs vocations.

Un forum en passe d’être annuel

Selon Abdelkader Elkihel, membre du comité exécutif de l’Istiqlal, les sympathisants avec le parti «veulent faire de ce forum, revêtant un caractère intellectuel pour discuter des sujets ayant trait au pays, un rendez-vous annuel».
Pour M. Elkihel, la rencontre est également destinée à investir efficacement les compétences du parti afin de répondre à des questions sociétales. «Le forum est une opportunité participative et réelle afin de renouveler nos visions autour du programme électoral», abonde-t-il dans le même sens que le SG de son parti.
Pour préparer cet événement, le comité central du parti a, entre autres, travaillé dans le cadre du comité central pendant 4 mois. Parallèlement, 17 conférences régionales se sont tenues à cet effet.

Articles similaires

PolitiqueUne

Les femmes RNIstes pour la 13ème région élisent leur présidente

Rachida Ben Bouazza Habri, coordinatrice du parti en France, vient d’être élue...

Politique

La femme Rniste tient son 3è Forum régional à M’diq

Les mécanismes de renforcement de la participation des femmes ont été discutés

Politique

Samira Djouadi, une femme engagée contre la tentation des extrêmes

La Franco-Marocaine est candidate à la IXème circonscription des Français de l’étranger

PolitiqueUne

Dans le cadre de leurs 2èmes Assises : Aziz Akhannouch encourage les ingénieurs du RNI à s’engager en politique

Cet événement a constitué, selon le président du RNI, une occasion pour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus