Dépistage en milieu professionnel, aides alimentaires, Marocains bloqués à l’étranger … Abdelouafi Laftit dit tout

Dépistage en milieu professionnel, aides alimentaires, Marocains bloqués à l’étranger … Abdelouafi Laftit dit tout

Le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, a tenu mardi au Parlement un discours réaliste en dressant le bilan des mesures mises en place pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

Le ministre a annoncé devant la Chambre des conseillers que les mesures prises récemment ne signifient pas la levée de l’état d’urgence sanitaire ou du confinement. Ce dernier a insisté sur l’impératif de respecter strictement les mesures de prévention compte tenu de la persistance du risque de propagation du coronavirus. Dressant le bilan des mesures contre la Covid-19, M. Laftit a indiqué que jusqu’au 31 mai, un total de 4.122 opérations de contrôle des unités commerciales et industrielles ont été menées par les commissions provinciales supervisées par les autorités administratives locales. Près de 150 unités contrevenantes ont été sommées de respecter les mesures préventives. S’agissant du dépistage en milieu professionnel, des analyses ont été effectuées au profit des employés des entreprises, unités de production et centres commerciaux, des fonctionnaires des établissements pénitentiaires, des chauffeurs de taxis, des vendeurs aux marchés de gros de poissons, de fruits et légumes ainsi que des employés des abattoirs et stations d’essence. Jusqu’au 1er juin, 115.000 personnes travaillant dans 2.810 unités commerciales et industrielles ont été soumises aux tests de dépistage, dont 783 cas se sont avérés positifs. En outre, plus de 34.240 chauffeurs de taxis ont été dépistés dont 11 cas se sont révélés positifs. Et jusqu’au 28 mai, 9.218 prélèvements ont été effectués au niveau des prisons. Par ailleurs, le ministre a révélé que depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire le 24 mars 2020, jusqu’au 22 mai 2020, des poursuites judiciaires ont été engagées contre 91.623 personnes pour violation de l’état d’urgence sanitaire et d’autres délits, dont 4,7% (soit 4.362) sont placées en détention préventive. Il a aussi annoncé que ses services ont enregistré 179 agressions contre les forces de l’ordre.

… Aides alimentaires : 1 milliard DH débloqué au profit de 3,5 millions de personnes

Lors de son intervention au Parlement, le ministre a signalé que plus 3,5 millions de personnes ont bénéficié d’aides alimentaires jusqu’au 3 mai. Les autorités locales ont distribué des aides alimentaires dans toutes les provinces et préfectures du Royaume, avec une enveloppe budgétaire de près d’un milliard de dirhams. En dévoilant ces chiffres, le ministre a salué l’esprit de solidarité dont les citoyens marocains ont fait preuve, notamment les bienfaiteurs et les associations de la société civile, relevant que les autorités, en collaboration avec les services concernés, ont hébergé 10.490 personnes sans abri ou sans domicile fixe. D’autre part, M. Laftit a fait état de la mobilisation de 570 unités hôtelières et centres d’hébergement de la part des autorités locales, avec une capacité d’accueil de près de 32.000 lits au profit des cadres de la santé, des cadres et auxiliaires de l’État intervenant dans la gestion de la crise de la Covid-19, ainsi qu’au profit de quelques patients et personnes contacts. S’agissant des bénéficiaires du Fonds spécial de gestion de la pandémie, le ministre a précisé que 4,5 millions de familles ont eu droit à une assistance financière, en plus d’un million d’autres via la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a également relevé que deux millions de personnes n’ayant pas reçu l’aide ont déposé des réclamations, dont 800.000 ont été acceptées et 400.000 rejetées alors que 800.000 autres dossiers sont en cours de traitement.

Marocains bloqués à l’étranger : Le dossier bientôt réglé

Au sujet des Marocains bloqués à l’étranger, le ministre a assuré que «la problématique sera réglée dans les plus brefs délais» sans donner de dates précises. Pour rappel, 32.000 Marocains sont coincés à l’étranger, depuis la fermeture des frontières à la mi-mars, parmi lesquels près de 6.000 ont été pris en charge par les représentations diplomatiques à l’étranger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *