970x250

Dialogue national de l’urbanisme : Le Parlement s’en mêle

Dialogue national de l’urbanisme :  Le Parlement s’en mêle

La commission de l’Intérieur, des collectivités locales, de l’habitat et de la politique de la ville se saisit du dossier

Le Parlement s’invite au débat national sur l’urbanisme. En effet, les députés vont consacrer une réunion ce jeudi aux détails du dialogue national de l’urbanisme et de l’habitat. Les membres de la commission parlementaire permanente chargée de l’Intérieur, des collectivités locales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants veulent jeter la lumière sur les contours de ce chantier ouvert par le gouvernement il y a quelques jours.

Dans ce sens, le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville avait annoncé la création d’une commission nationale composée des représentants des départements ministériels, des conseils des élus, des instances constitutionnelles, des établissements publics, des organismes professionnels, d’experts et de la société civile. «J’ai mis en place cette commission nationale afin qu’elle puisse accompagner et enrichir le dialogue national visant à débattre de l’avenir de l’urbanisme et de l’habitat, en rupture avec les politiques publiques qui ont montré leurs limites tout en capitalisant sur les acquis», avait expliqué Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. Cette commission qui se veut un cadre institutionnel a pour mission de proposer une feuille de route à la lumière des recommandations des rencontres nationales et régionales, qui s’articulent autour des procédures et des mesures permettant d’atteindre des objectifs attendus du dialogue.

Une première réunion de cette commission nationale a eu lieu le vendredi 16 septembre 2022, au siège du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, au cours de laquelle une présentation a décortiqué les fondements et les objectifs attendus du dialogue national, ainsi que les principaux thèmes abordés lors des rencontres régionales. A cette occasion et au terme d’une large discussion fructueuse, tous les membres ont exprimé leur pleine implication dans ce chantier et leur détermination à contribuer à l’enrichissement de ces résultats.

L’ouverture officielle du dialogue avait connu la participation du chef de gouvernement, des ministres, des représentants des départements ministériels concernés, des instances constitutionnelles, des établissements publics et des organismes professionnels. Une série de réunions de ladite commission se tiendra tout au long du processus de restitution des recommandations issues des concertations régionales jusqu’à l’aboutissement de la formalisation d’une nouvelle feuille de route de l’urbanisme et de l’habitat. Le gouvernement compte sur ce dialogue pour amorcer une nouvelle étape dans ce secteur important pour l’économie nationale. Les résultats pourraient être connus dès les prochaines semaines qui coïncident également avec le démarrage du débat sur le projet de loi de Finances 2023 au Parlement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *