Elections/Conseils régionaux : 1.123 listes de candidatures présentées 

Elections/Conseils régionaux : 1.123 listes de candidatures présentées 

Le nombre des listes de candidatures déposées pour l’élection des membres des Conseils régionaux, comprenant 678 sièges, a atteint 1.123, a indiqué un communiqué du ministre de l’Intérieur.

Ces listes comportent 9.892 candidatures, soit 15 candidats par siège, dont 3.936 sont des femmes (soit 40%), a précisé la même source, ajoutant que le nombre des Conseillers régionaux qui ont déposé leurs candidatures pour l’élection régionale est de 300, soit 44,24% des membres exerçant leurs fonctions actuellement, selon la même source.

Ainsi, les candidatures ventilées par appartenance politique se présentent comme suit :

-Le Parti de la justice et du développement (PJD), le Parti Authenticité et Modernité (PAM), l’Istiqlal (PI) et le Rassemblement national des indépendants (RNI) ont présenté 678 candidatures, soit un ratio de 6,85%.

– L’Union socialistes des forces populaires (USFP) a présenté 668 candidatures, soit 6,75%.

– Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a présenté 640 candidatures, soit 6,47%.

– Le Mouvement populaire (MP) a présenté 634 candidatures, soit 6,41%.

– L’Union constitutionnelle (UC) a présenté 539 candidatures, soit 5,45%.

– Le Parti socialiste unifié (PSU) a présenté 482 candidatures, soit 4,87%.

– La Coalition de la fédération de gauche a présenté 473 candidatures, soit 4,78%.

– Le Front des forces démocratiques (FFD) a présenté 418 candidatures, soit 4,23%.

– Le parti des néo-démocrates (NEO) a présenté 348 candidatures, soit 3,52%.

– Le Mouvement démocratique et social (MDS) a présenté 313 candidatures, soit 3,16%.

– Le parti de l’environnement et du développement durable (PEDD) a présenté 273 candidatures, soit 2,76%.

– Le Parti marocain libéral (PML) a présenté 265 candidatures, soit 2,68%.

– Le parti Vert marocain a présenté 232 candidatures, soit 2,35%.

– Le parti Al Amal a présenté 212 candidatures, soit 2,14%.

– Le Parti de l’Équité (PE) a présenté 211 candidatures, soit 2,13%.

– Le parti de l’unité et de la démocratie (PUD) a présenté 200 candidatures, soit 2,02%.

– Le parti du centre social (PCS) a présenté 192 candidatures, soit 1,94%.

– Le Parti de la réforme et du développement (PRD) a présenté 174 candidatures, soit 1,76%.

– Le Parti de la Choura et de l’Istiqlal a présenté 142 candidatures, soit 1,44%.

– Le Parti de la renaissance et de la vertu (PRV) a présenté 119 candidatures, soit 1,20%.

Concernant les autres instances politiques, dont le nombre s’élève à sept partis, les candidatures présentées avec accréditation de ces formations ne dépassent pas les 6,28% du total de celles déposées.

Dans le cadre des échéances électorales générales relatives à l’élection des membres de la Chambre des représentants et des membres des conseils des communes et des arrondissements et des membres des conseils régionaux, prévues le 8 septembre 2021, la période consacrée au dépôt des déclarations de candidature a pris fin mercredi 25 août 2021. Cette opération s’est déroulée dans des conditions normales, marquée par une affluence importante des citoyennes et de citoyens par rapport aux précédentes consultations électorales. Le nombre des instances politiques ayant pris part à cette opération s’élève à 31 partis, y compris une alliance de partis fondée à l’occasion de ces élections.

Le nombre de candidatures relatives aux élections législatives, communales et régionales reste provisoire jusqu’à ce que les personnes ayant déclaré leurs candidatures durant les dernières heures du délai consacré au dépôt, reçoivent le récépissé final conformément aux dispositions légales en vigueur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *