970x250

Elections partielles : Les partis de la majorité confirment

Elections partielles : Les partis de la majorité confirment

Le RNI, l’Istiqlal, le PAM récupèrent tous leurs sièges parlementaires

La majorité gouvernementale rafle la mise. En effet, les partis de la majorité ont récupéré tous leurs sièges au cours des dernières élections partielles dans les circonscriptions de Meknès, Al Hoceima et Mediouna.
Dans les détails, le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti authenticité et modernité (PAM), le Parti de l’Istiqlal (PI) et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) se partagent les quatre sièges réservés à la circonscription d’Al Hoceima, dans le cadre des élections partielles qui se sont tenues jeudi. Ces résultats sont provisoires et non officiels, dans l’attente de l’annonce des résultats définitifs après la fin des travaux de la Commission des statistiques, présidée par le président du tribunal de première instance d’Al Hoceima. Selon les résultats provisoires annoncés, après le dépouillement de 100% des bureaux de vote, le RNI est arrivé en tête de ces élections, suivi du PAM, du PI et de l’USFP. Ainsi, les quatre sièges de la circonscription d’Al Hoceima ont été remportés par Boutahar El Boutahri du RNI, Mohamed Hammouti du PAM, Noureddine Madian du PI et Abdelhak Amghar de l’USFP.
Un total de sept listes étaient en lice pour pourvoir les quatre sièges de la circonscription électorale de la province d’Al Hoceima à la Chambre des représentants, dans le cadre de ces élections partielles. Il s’agit du PI, le RNI, l’USFP, le PAM, le Parti de la justice et du développement (PJD), l’Union constitutionnelle (UC) et du Mouvement populaire (MP). Le taux de participation aux élections partielles au niveau de la province d’Al Hoceima a atteint 22,29%, soit 51.261 votants. Les autorités locales de la province d’Al Hoceima ont aménagé 608 bureaux de vote, répartis sur les différentes collectivités territoriales relevant de la province, et 54 bureaux centraux.
A Meknès, la candidate du parti de la colombe a pu remporter le siège mis en jeu dans cette circonscription tandis que dans la circonscription de Mediouna, le candidat istiqlalien a pu gagner un nouveau siège parlementaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.