Électroménager: les appareils énergivores non grata sur le marché

Électroménager: les appareils énergivores non grata sur le marché

L’étau va se resserrer contre les produits énergivores.

En effet, le décret 2.20.716, approuvé dernièrement en conseil de gouvernement et portant sur la performance énergétique minimale des appareils et équipements fonctionnant à l’électricité, vient d’entrer en vigueur. Ce décret permettra d’éclairer les citoyens sur les choix y afférents du point de vue du niveau de consommation énergétique.
Adopté en application de l’article 2 de la loi 47.09 relative à l’efficacité énergétique, le décret vise à définir les engagements à honorer par les parties prenantes dans la commercialisation des appareils et équipements énergétiques, notamment les producteurs, les importateurs et les distributeurs, en termes de performance énergétique minimale et d’étiquetage énergétique.

Il offre un cadre de référence en matière de performance énergétique minimale de chaque appareil et aux catégories d’énergie autorisées sur le territoire national, lesquelles seront affichées sur les étiquettes, en plus des niveaux de consommation de l’énergie pour chaque produit.
Le texte prévoit également l’obligation de conformité entre les appareils et équipements énergétiques vendus au Maroc (y compris en ligne) et la performance énergétique minimale, ainsi que l’obligation de les étiqueter de manière à définir le niveau de consommation énergétique.

Il instaure en outre une obligation de contrôle afin d’évaluer la conformité aux conditions requises sur le marché national et en cas d’importation de produits de ce genre, lequel contrôle est assuré par les autorités gouvernementales compétentes.

Il faut préciser enfin que le Maroc vise à réduire sa consommation d’énergie de 20% à l’horizon 2030.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *