L’année 2020 : Le Maroc en messager de la paix au Moyen-Orient

L’année 2020 : Le Maroc en messager de la paix au Moyen-Orient

Reprise des contacts avec Israël et position indéfectible concernant la cause palestinienne

Le Maroc a toujours été un acteur majeur de la paix dans le monde arabo-musulman. La cause palestinienne a ainsi été l’une des constantes de la diplomatie marocaine. Les développements dans la zone du Moyen-Orient ont été dans ce sens au centre des échanges dans un entretien téléphonique entre Sa Majesté le Roi et le Président américain.

À cet égard, Sa Majesté le Roi a évoqué les positions constantes et équilibrées du Royaume du Maroc au sujet de la question palestinienne, soulignant que le Maroc soutient une solution fondée sur deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, et que les négociations entre les parties palestinienne et israélienne restent le seul moyen de parvenir à un règlement définitif, durable et global de ce conflit.
En sa qualité de Président du Comité Al-Qods, émanant de l’Organisation de la coopération islamique, Sa Majesté le Roi a souligné la nécessité de préserver le statut spécial de cette ville.

Le Souverain a également insisté sur le respect de la liberté de pratiquer les rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, ainsi que sur le respect du cachet musulman d’Al-Qods Acharif et de la mosquée Al-Aqsa, conformément à l’appel d’Al-Qods/Jérusalem signé par Sa Majesté le Roi, Commandeur des Croyants, et le Pape François, lors de la visite de Sa Sainteté à Rabat le 30 mars 2019. Eu égard au rôle historique que le Maroc a toujours joué dans le rapprochement des peuples de la région et dans la promotion de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient et compte tenu des liens spéciaux qui unissent la communauté juive d’origine marocaine, y compris en Israël, à la personne de Sa Majesté le Roi, le Souverain a informé le Président américain que le Maroc entend :
– Accorder les autorisations de vols directs pour le transport des membres de la communauté juive marocaine et des touristes israéliens en provenance et à destination du Maroc ;

– Reprendre les contacts officiels avec les vis-à-vis et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais.
– Promouvoir des relations innovantes dans les domaines économique et technologique dont, à cet effet, œuvrer à la réouverture des bureaux de liaison dans les deux pays, comme cela fut le cas antérieurement et pendant plusieurs années jusqu’en 2002.
Sa Majesté le Roi a souligné que ces mesures n’affectaient en aucune manière l’engagement permanent et soutenu du Maroc en faveur de la cause palestinienne juste et sa détermination à continuer à contribuer efficacement et de manière constructive à une paix juste et durable au Moyen-Orient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *