Le Maroc acteur majeur de la paix et du rapprochement des peuples

Le Maroc acteur majeur de la paix  et du rapprochement des peuples

Sa Majesté le Roi a affirmé que le Maroc mettra à profit toutes les dispositions et contacts convenus entre le Souverain et le président américain pour promouvoir la paix dans la région et que cela n’affecte en aucun cas l’engagement constant et continu dans la défense de la cause palestinienne juste.
Dans un Proche-Orient en pleine tempête, une lueur d’espoir se profile à l’horizon. Le Maroc est ainsi plus que jamais présenté comme un acteur majeur de la paix dans le monde et dans cette zone géographique en particulier en raison de ses relations d’amitié et de coopération avec la majorité des pays et des Etats concernés. Dans ce sens, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait eu un entretien téléphonique avec Son Excellence Mahmoud Abbas Abou Mazen, président de l’Autorité nationale palestinienne.

Lors de cet entretien, Sa Majesté le Roi avait réaffirmé à Son Excellence que la position du Souverain soutenant la cause palestinienne demeure inchangée, position que SM le Roi a héritée de son père Feu Sa Majesté Hassan II, que Dieu ait son âme.
Dans ce sens, le Souverain a souligné que le Maroc soutient la solution à deux États et que les négociations entre les parties palestinienne et israélienne sont la seule voie pour parvenir à une solution définitive, durable et globale à ce conflit.
En sa qualité de Président du Comité Al-Qods, émanant de l’Organisation de la coopération islamique, Sa Majesté le Roi n’a eu de cesse d’insister sur la nécessité de préserver le statut spécial de la ville d’Al Qods Acharif et de respecter la liberté de pratiquer les rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, ainsi que le cachet musulman d’Al-Qods Acharif et de la mosquée Al-Aqsa.

SM le Roi a également souligné que le Maroc place toujours la question palestinienne au même rang de la question du Sahara marocain et que l’action du Royaume pour consacrer sa marocanité ne se fera jamais, ni aujourd’hui ni dans l’avenir, au détriment de la lutte du peuple palestinien pour ses droits légitimes.
A cette occasion, le Souverain a noté que le Roi du Maroc jouit d’un statut particulier et qu’il a des relations distinguées avec la communauté juive d’origine marocaine, dont des centaines de milliers de juifs marocains établis en Israël.

Sa Majesté le Roi a affirmé que le Maroc mettra à profit toutes les dispositions et contacts convenus entre le Souverain et le président américain pour promouvoir la paix dans la région et que cela n’affecte en aucun cas l’engagement constant et continu dans la défense de la cause palestinienne juste.
Sa Majesté le Roi a souligné que le Maroc, qui place la cause palestinienne en tête de ses préoccupations, ne renoncera jamais à son rôle dans la défense des droits légitimes du peuple palestinien, et restera, comme il était toujours, Roi, gouvernement, et peuple, aux côtés de nos frères palestiniens, et continuera son engagement constructif pour parvenir à l’établissement d’une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient.

Par ailleurs, SM le Roi, accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan, avait reçu, le 22 décembre 2020 au Palais Royal de Rabat, une délégation composée de Jared Kushner, conseiller principal du président des États-Unis d’Amérique, Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale de l’État d’Israël, et Avrahm Joel Berkowitz, assistant spécial du président des États-Unis d’Amérique et représentant spécial pour les négociations internationales.
Au cours de cette audience, le Souverain a réitéré sa pleine satisfaction quant aux résultats historiques de l’entretien qu’il a eu, le 10 décembre 2020, avec Son Excellence Donald Trump, président des Etats-Unis d’Amérique, avait indiqué un communiqué du Cabinet Royal.

La proclamation présidentielle reconnaissant la marocanité du Sahara, ainsi que les mesures annoncées pour la reprise des mécanismes de coopération avec Israël, constituent des développements majeurs pour le renforcement de la paix et de la stabilité régionale.
Ces mesures concernent l’autorisation des compagnies aériennes israéliennes à transporter des membres de la communauté juive marocaine et des touristes israéliens vers le Maroc, la pleine reprise des contacts et des relations diplomatiques et officiels avec Israël au niveau approprié, la promotion d’une coopération économique bilatérale dynamique et innovante, et l’action en vue de la réouverture des bureaux de liaison à Rabat et à Tel-Aviv.
SM le Roi a félicité M. Kushner pour le travail substantiel accompli depuis sa visite au Maroc en mai 2018, et qui a permis de réaliser ce tournant historique en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc et ce développement prometteur pour la paix au Moyen-Orient.

S’adressant à M. Meir, le Souverain a souligné les liens particuliers avec la communauté juive marocaine, et notamment ses membres occupant des postes de responsabilité en Israël.
SM le Roi a réitéré, enfin, la position cohérente, constante et inchangée du Royaume du Maroc sur la question palestinienne, basée sur la solution à deux Etats vivant côte à côte, dans la paix et la sécurité, les négociations entre les parties palestinienne et israélienne comme seul moyen de parvenir à un règlement global et définitif et l’attachement de Sa Majesté le Roi, président du Comité d’Al Qods, à la sauvegarde du caractère musulman de la ville sainte.
A l’issue de cette audience, une Déclaration conjointe entre le Royaume du Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’État d’Israël a été signée devant SM le Roi par le chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, Jared Kushner et Meir Ben-Shabbat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *