Le RNI convoque son «parlement»

Le RNI convoque son «parlement»

Le parti se dit inquiet du retard enregistré dans la présentation des textes électoraux

Le RNI tiendra une session de son conseil national. En effet, l’annonce a été faite mardi 19 janvier par le Rassemblement national des indépendants au cours d’une réunion de son bureau politique, tenue par visioconférence.

A l’issue de cette réunion présidée par Aziz Akhannouch, président du parti, le RNI a annoncé la tenue prochaine de son conseil national le 6 février prochain par visioconférence, comme prévu par le statut et les règlements du parti. La direction du RNI a abordé en outre plusieurs autres thématiques au cours de cette réunion marquée notamment par un exposé exhaustif effectué par le président du RNI.

Dans ce sens, le numéro un du parti a noté avec grande satisfaction l’amélioration des conditions climatiques et leur impact sur la saison agricole ainsi que le taux de remplissage des barrages en raison des dernières précipitations enregistrées au Royaume. En réponse au débat sur la représentation politique de la jeunesse, le Rassemblement national des indépendants, et partant de sa conviction de la nécessité d’impliquer les jeunes dans la prise de décision et la gestion des affaires politiques et publiques pour construire le futur Maroc, réaffirme son soutien aux appels des jeunes et des initiatives et demandes des jeunesses partisanes à prendre des mesures garantissant une représentation adéquate de cette catégorie dans la gestion des affaires publiques aux niveaux local, régional et national, ce qui est de nature à avoir un impact positif sur la vie politique. Dans le même registre, le parti s’est dit inquiet du retard enregistré dans la présentation des textes électoraux qui doivent encadrer les prochaines échéances.

Selon le parti, ces élections constituent une vraie base pour renforcer la confiance des citoyens dans la construction du projet démocratique de pays et stimuler la participation aux élections locales et législatives, appelant tous les partis politiques à adhérer collectivement, pour réussir cette étape. Par ailleurs, le Bureau politique a appelé tous les militantes et militants à poursuivre le travail sur le terrain et leur plaidoyer afin de préserver et renforcer les acquis concernant la langue amazighe considérée comme un choix stratégique. Dans le même ordre d’idées, le Bureau politique s’est dit fier de la proposition de loi déposée par le groupe parlementaire à la Chambre des représentants afin de consacrer le nouvel an amazigh comme une fête nationale.

Sur le plan organisationnel, le Bureau politique a examiné le rapport de la commission d’audit des finances du parti et qui a traité en détail les comptes annuels pour l’exercice budgétaire 2020. Ledit rapport a été approuvé par les comptables et tous les membres du comité qui ont recommandé de le soumettre au Conseil national à sa prochaine session. Le Bureau a également approuvé le projet de budget du parti pour 2021 et prévoit de le soumettre à son tour aux membres du conseil national. Il faut également préciser que la direction du parti a abordé le lancement du programme «RNI Academy», et ce en symbiose avec les orientations royales qui soulignent l’importance de promouvoir le travail politique et la gestion des affaires publiques.

Par M.B

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *