Le RNI en rassembleur dans les Chambres professionnelles

Le RNI en rassembleur dans les Chambres professionnelles

Arrivé premier dans le scrutin du 6 août, le parti compte s’ouvrir sur les autres formations

Ces résultats reflètent le travail continu des ministres du RNI dans les secteurs productifs et leur gestion de ces domaines depuis des années.

Le RNI opte pour la politique de la main tendue. Après sa victoire dans les élections professionnelles, le parti compte s’ouvrir sur les autres forces politiques. C’est la position du parti dévoilée par sa porte-parole, Dalal Mani. Cette réaction est en effet venue après une victoire remarquable du RNI dans les élections professionnelles. Le parti remercie les électeurs qui lui ont accordé leur confiance lors de ce scrutin qui a connu une importante participation, synonyme de la forte mobilisation dans les différentes régions», a ajouté la porte-parole précisant que tous les efforts seront faits pour être à la hauteur des attentes des électeurs dans l’avenir.

Selon la même source, ces résultats reflètent le travail continu des ministres du RNI dans les secteurs productifs et leur gestion de ces domaines depuis des années.
«Grâce à ces résultats, le RNI compte s’ouvrir sur les autres forces politiques ayant réalisé des performances importantes dans ce scrutin, en vue de s’entraider tous pour garantir une meilleure efficacité pour les représentativités des Chambres professionnelles», a poursuivi la porte-parole formulant le souhait que cette coopération entre les différentes forces politiques puisse donner une valeur ajoutée au travail des Chambres professionnelles et garantir un poids politique pour ses représentants.
«Le RNI, tout en insistant sur l’importance de ce scrutin, reste conscient de l’intérêt de l’action sur le terrain et de la proximité avec le citoyen pour atteindre les résultats espérés lors des échéances du 8 septembre prochain», conclut la même source.

Pole position

Il faut dire que les résultats communiqués par le ministère de l’intérieur ont donné une large victoire du parti de la colombe dans le scrutin du 6 août. Dans le détail, le Rassemblement national des indépendants a remporté 638 sièges (28,61%). Selon les résultats annoncés par les bureaux de vote et les bureaux centraux pour les Chambres d’agriculture, ainsi que les résultats provisoires des élections des Chambres de commerce, d’industrie et des services, des Chambres d’artisanat et des Chambres des pêches maritimes, le Parti authenticité et modernité (PAM) est arrivé en 2ème position avec 363 sièges (16,28%), suivi du Parti de l’Istiqlal avec 360 sièges (16,14%).

Viennent ensuite le Mouvement populaire avec 160 sièges (7,17%), l’Union socialiste des forces populaires (USFP) avec 146 sièges (6,55%), l’Union constitutionnelle avec 90 sièges (4,04%), le Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec 82 sièges (3,68%) et le Parti justice et développement (PJD) avec 49 sièges (2,20%). Les autres instances, 23 partis au total, ont obtenu, toutes réunies, 71 sièges (3,18%), alors que les candidats sans appartenance politique ont remporté 271 sièges (12,15%). Selon le ministre de l’intérieur, ces résultats sont basés sur les résultats communiqués conformément aux dispositions législatives en vigueur par les bureaux de vote et les bureaux centraux pour les Chambres d’agriculture ainsi que les résultats provisoires des Chambres de commerce, d’industrie et des services, des Chambres d’artisanat et des Chambres des pêches maritimes.

Percée

Le RNI a réalisé une percée dans plusieurs régions lors des dernières élections professionnelles. Ainsi, le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête des élections des Chambres professionnelles au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, avec 66 sièges sur les 256 réservés à la région. A Marrakech-Safi, le parti a raflé la pole position avec 68 sièges. Dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, le RNI est également arrivé en tête, avec un total de 68 sièges obtenus.

Ce fut le cas également dans la région de Casablanca-Settat, avec un score de 31 sièges sur un total de 148. Le Rassemblement national des indépendants est aussi arrivé à la première position aux élections des Chambres professionnelles au niveau de la région Souss-Massa avec 87 sièges tout comme à la région de Drâa-Tafilalet où il a remporté la victoire dans les élections des Chambres professionnelles en obtenant un total de 37 sièges. La même performance a été répétée dans la région Béni Mellal-Khénifra avec un score de 45 sièges obtenus. Le RNI est par ailleurs arrivé en tête des élections des Chambres professionnelles au niveau de la région de l’Oriental.

Transparence et engagement

Selon le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, le Royaume s’est engagé, avec une forte volonté, dans la préparation des échéances électorales prévues cette année, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, garant du choix démocratique et protecteur des institutions représentatives, qui visent à consacrer la place du Maroc parmi les pays démocratiques, en harmonie avec les dispositions de la Constitution qui stipulent que la légitimité de la représentativité démocratique puise son fondement dans des élections libres et transparentes. Les préparatifs des élections des Chambres professionnelles ainsi que des prochaines élections générales interviennent dans un contexte marqué par la mobilisation du Maroc, à l’instar de tous les pays du monde, pour faire face à la propagation de la pandémie de Covid-19, avec tout ce que cela exige en termes de mobilisation des moyens financiers et des ressources humaines pour la contenir et en amortir l’impact, a-t-il fait observer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *