970x250

Le RNI prêt pour les prochaines élections partielles

Le RNI prêt pour les prochaines élections partielles

De nouveaux coordinateurs régionaux nommés au cours de la dernière réunion du Bureau politique

Les participants ont salué le travail du gouvernement pour compléter l’arsenal juridique lié au chantier de la généralisation de la protection sociale pour tous les Marocains, à travers la ratification depuis le début de son mandat et jusqu’à présent de 22 décrets.

Le Bureau politique du Rassemblement national des indépendants a tenu jeudi 2 juin une réunion sous la direction du président du parti, Aziz Akhannouch, au cours de laquelle il a débattu d’un certain nombre de questions politiques et organisationnelles. Les membres du Bureau politique ont ouvert la séance en adressant leurs plus sincères félicitations et leurs meilleurs vœux à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et à Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, à l’occasion de la naissance de SA le Prince Moulay Abdeslam.

Les membres du Bureau politique ont également adressé leurs sincères félicitations aux équipes du Wydad de Casablanca et de la Renaissance de Berkane, à l’occasion de leurs victoires respectivement en Ligue des Champions d’Afrique et en Coupe de la CAF. Selon la même source, ces deux réalisations importantes s’ajoutent à la qualification de l’équipe marocaine de football, quelques semaines auparavant, pour la Coupe du monde Qatar 2022. Le Bureau s’est félicité du haut niveau de l’organisation des compétitions sportives dans notre pays, ce qui consacre le leadership du football marocain en Afrique et présente une image lumineuse du sport national.

Au début de la réunion, le président Aziz Akhannouch a fait une présentation sur la participation du parti, en début de semaine, au congrès du Parti populaire européen à Rotterdam, aux Pays-Bas. Le président a souligné que cette participation s’inscrit dans le cadre de la diplomatie parallèle. Elle a constitué une occasion de passer en revue les réformes importantes dans notre pays ainsi que les grandes réalisations obtenues par la diplomatie marocaine grâce à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Les membres du Bureau ont convenu à l’unanimité que la participation à ce congrès met clairement en évidence la conviction du parti de la nécessité d’aborder les questions nationales internes en s’ouvrant également sur les organisations partisanes étrangères, pour rapprocher les points de vue, discuter des questions d’intérêt commun et échanger sur un certain nombre de défis.

Sur un autre sujet, les membres du Bureau ont exprimé leur fierté du travail du gouvernement, à la lumière des répercussions de la crise internationale et de son impact sur la disponibilité des produits de consommation. Grâce au travail volontariste de divers départements ministériels, le marché national connaît une abondance dans l’approvisionnement de divers marchés de manière continue. Les participants ont également salué le travail du gouvernement pour compléter l’arsenal juridique lié au chantier de la généralisation de la protection sociale pour tous les Marocains, à travers la ratification depuis le début de son mandat et jusqu’à présent de 22 décrets, qui ouvriraient la porte devant 22 millions de Marocains pour bénéficier d’une couverture d’ici la fin de l’année en cours.
Les membres du Bureau politique ont également apprécié le grand travail que le gouvernement accomplit dans un certain nombre de secteurs, conformément à sa politique visant à renforcer les piliers de l’État social, comme voulu par Sa Majesté le Roi.

S’agissant des élections partielles, le Bureau politique annonce avoir pris acte des décisions de la Cour constitutionnelle d’invalider deux sièges parlementaires pour le parti dans les circonscriptions d’Al Hoceima et de Meknès. Le RNI se déclare prêt à participer aux élections partielles pour la consolidation du choix démocratique et la valorisation des résultats des urnes.
Sur le plan organisationnel, le Bureau a salué le succès des congrès régionaux du parti, lancés il y a 3 semaines dans les 12 régions du Royaume, en plus de la 13e région pour les Marocains du Monde. Ces congrès sont des espaces pour un débat sérieux et responsable, et une opportunité de concrétiser les résultats du dernier Congrès national, et d’échanger concernant les solutions possibles pour résoudre les problèmes qui sont prioritaires pour les citoyennes et les citoyens dans diverses régions du Royaume.

Dans le même contexte, le Bureau a salué l’important travail de la Fédération nationale de la jeunesse du parti, en organisant des forums régionaux pour l’ouverture d’un débat responsable sur l’orientation de notre pays vers le renforcement des piliers de l’État social, et ce à travers l’encadrement de plus de 5.000 jeunes femmes et hommes dans les 12 régions du Royaume, en plus des Marocains du Monde, ce qui renforcerait les liens de communication directs avec les jeunes, compte tenu de leur rôle central dans le débat de société. En lien avec la question amazighe, et après un exposé sur le sujet présenté par Mohieddine Hajjaj, le Bureau politique a souligné la nécessité d’accompagner cet important chantier. La direction du parti a souligné la nécessité de préparer un mécanisme de suivi au sein du bureau politique pour suivre les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe dans la vie publique.
A noter enfin et conformément au statut du parti, et après avis du Bureau politique, qu’il a été décidé de nommer : Karim Achengli, coordonnateur régional de Souss-Massa ; Rachid Boukhnafar, coordonnateur régional à Agadir Ida Outanane ; Tohamy El Ouazzani, coordonnateur dans la circonscription de Fès Nord ; Younes Rafik, coordinateur de la circonscription Fès sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.