Les parlementaires Rnistes du Souss-Massa interagissent avec les doléances des citoyens

Les parlementaires Rnistes du Souss-Massa interagissent avec les doléances des citoyens

Les agressions des éleveurs nomades et les effets du Covid-19 au menu d’une réunion

Vu l’importance des troupeaux nomades, en tant que composante essentielle du cheptel national et source d’autosuffisance nationale en viande rouge, il est primordial d’étudier la possibilité d’allouer une part du fourrage subventionné à ces nomades à condition de leur sédentarisation dans leur région d’origine.

Le renouvellement des agressions des éleveurs nomades dans certaines zones de la région, ainsi que la situation épidémiologie au niveau du Souss-Massa et ses répercussions économiques et sociales, ont été au centre de la réunion des parlementaires du Rassemblement national des indépendants (RNI) tenue par vidéoconférence vendredi dernier.

Dans un communiqué rendu public par l’occasion, les neufs parlementaires du RNI ont exprimé leur solidarité avec la population touchée par ces attaques et qui ne réclame que son droit légitime de préserver ses biens, sa sécurité et son intégrité physique. Ces derniers «condamnent fermement ces violations qui peuvent consacrer et suggérer une situation de non-punition bien que la nature physique de ces attaques soit prouvée».
Les parlementaires du RNI ont appelé «les différentes autorités à assurer la protection et la sécurité des victimes, appelant par l’occasion à une application stricte et inconditionnelle de la loi qui garantit tous les droits et impose des devoirs».

Le communique affirme que «ceux-ci s’abstiennent de toute surenchère relative à ce sujet, alors que leur principal souci est de mettre fin aux souffrances des personnes touchées».
Pour eux et vu l’importance des troupeaux nomades, en tant que composante essentielle du cheptel national et source d’autosuffisance nationale en viande rouge, il est primordial d’étudier la possibilité d’allouer une part du fourrage subventionné à ces nomades à condition de leur sédentarisation dans leur région d’origine.
Les effets du Covid-19 sur la région de Souss-Massa étaient également à l’ordre du jour. Premièrement au niveau social les parlementaires du RNI ont salué les initiatives de solidarité lancées à l’égard des tranches sociales les plus touchées par cette pandémie et qui démontrent encore une fois les spécificités de la société soussie laquelle s’est toujours distinguée par la coopération, l’entraide et la cohésion sociale.

Deuxièmement, sur le plan économique, les parlementaires ont noté la forte contribution de la région du Souss-Massa à travers les secteurs de la pêche maritime et l’agriculture à assurer l’autosuffisance nationale et la sécurité alimentaire du Royaume, en mettant à la disposition des marchés intérieurs plusieurs produits agricoles, notamment plus de 850.000 tonnes de légumes, 300.000 tonnes d’agrumes et environ 320 millions de litres de lait, outre la contribution du secteur de la pêche maritime et des activités liées à la mer à l’approvisionnement du marché intérieur.

Dans le même contexte, les parlementaires se sont félicités de l’offre abondante des produits alimentaires dans les marchés de la région. Dans ce sens l’approvisionnement du marché de gros atteint quotidiennement plus de 750 camions de produits agricoles.
D’après eux, il est urgent de combler le manque enregistré au niveau des ressources en eau qui reste une priorité vitale en raison notamment des enjeux stratégiques liés à ce secteur lors et après cette période de pandémie.

Ces derniers se sont arrêtés sur les pertes considérables enregistrées par le secteur touristique au niveau de la région ainsi que les activités qui en sont liées d’une manière directe ou indirecte, ainsi que les répercussions de cette crise sur le secteur commercial, les services, l’artisanat, et les entreprises de l’économie sociale.
Ils ont appelé le gouvernement ainsi que tous les autres intervenants dans les secteurs concernés à intervenir pour encadrer et garantir la mise en œuvre des mesures destinées aux entreprises, tout en invitant les banques à s’engager sérieusement dans le financement et l’allégement des souffrances des entreprises.
Le même document évoque le climat de développement qui prévalait dans la région avant la pandémie du Covid-19 avec le lancement de projets prometteurs par Sa Majesté le Roi et qui seront poursuivis et réalisés avec le même enthousiasme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *