Les provinces du Sud au cœur du programme gouvernemental

Les provinces du Sud au cœur  du programme gouvernemental

Engagement pour appuyer le processus de développement du Sahara marocain

«Le gouvernement veillera à consolider la régionalisation avancée en tant que «choix constitutionnel et démocratique et alternative aux insuffisances des politiques publiques centralisées et concentrées relatives aux disparités territoriales».

Le Sahara marocain sera au centre des préoccupations gouvernementales. C’est ce qui ressort du programme gouvernemental. Dans ce sens, le chef de l’Exécutif Aziz Akhannouch a affirmé devant les parlementaires que le gouvernement continuera d’appuyer le processus de développement dans les provinces du Sud du Royaume et d’honorer tous ses engagements y afférents.
Le numéro un du gouvernement a souligné que l’Exécutif œuvrera également à accélérer la mise en œuvre des différents plans et programmes de développement élaborés dans «le cadre de notre intégrité territoriale et confortés par nos choix de la régionalisation avancée». Il a relevé à cet effet que le gouvernement veillera aussi à consolider la régionalisation avancée en tant que «choix constitutionnel et démocratique et alternative aux insuffisances des politiques publiques centralisées et concentrées relatives aux disparités territoriales», notamment en ce qui concerne les investissements et l’accès aux services publics de base et leur impact sur la distribution équitable de la richesse entre les régions.
L’Exécutif, a-t-il poursuivi, planchera sur le transfert de larges prérogatives de l’État aux régions, à travers la conclusion de programmes contractuels État-régions, selon une approche axée sur les résultats, tout en garantissant l’autonomie financière et administrative de la région, en vue de la hisser en véritable pôle économique et levier de développement humain et de promotion sociale et en partenaire majeur de l’État.

M. Akhannouch a insisté que le gouvernement restera mobilisé derrière SM le Roi Mohammed VI, le garant de l’unité du pays, pour régler définitivement le dossier du Sahara marocain, à travers la reconnaissance claire de la souveraineté nationale et la proclamation de la solution politique présentée par le Maroc, laquelle a reçu le soutien de la communauté internationale.
Et de poursuivre que l’Exécutif reste «fermement attaché aux constantes de la nation, au choix démocratique et à la sacralité de la souveraineté pleine et entière de notre pays, tout en étant conscient des contraintes des défis extérieurs», mettant l’accent sur les acquis diplomatiques engrangés sous la conduite éclairée de SM le Roi, relatifs, entre autres, à la proposition marocaine d’autonomie sérieuse et crédible, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, la cadence de la représentation diplomatique étrangère dans nos provinces du Sud et la consécration de l’image rayonnante de notre pays sur le continent africain et les foras internationaux, «Je saisis cette occasion devant les deux Chambres du Parlement pour exprimer, au nom du gouvernement, notre reconnaissance à SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des FAR, pour la Haute attention dont Il entoure les Forces Armées Royales et la Gendarmerie royale, et saluer l’esprit élevé d’abnégation et de sacrifice dont les hommes et les femmes de ces institutions font preuve dans l’exercice de leurs nobles missions», a-t-il dit.

FAR

Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour mettre en œuvre les Hautes Orientations Royales, en vue de mettre à la disposition des Forces Armées Royales tous les moyens à même de leur permettre d’assurer leurs missions dans la défense de l’unité du pays et de son intégrité territoriale, dans la préservation de la paix et de la stabilité et de la sécurité des citoyens, ainsi que des missions auxquelles elles participent dans le cadre des opérations de maintien de paix et de sécurité dans le monde, a-t-il assuré. L’Exécutif veillera également à mieux mettre à profit l’unanimité nationale autour de l’intégrité territoriale, les signes forts du taux de participation élevé aux dernières échéances électorales dans les provinces du Sud et la forte présence du Royaume dans les différents foras et groupements économiques, sociaux et politiques internationaux, a ajouté le chef du gouvernement.
«Le gouvernement s’engage à rester mobilisé derrière SM le Roi pour faire face aux défis extérieurs et défendre les intérêts suprêmes de la patrie, à appuyer la diplomatie parlementaire et renforcer les capacités de la diplomatie parallèle, économique et culturelle, en vue de défendre notre cause nationale et consolider le rôle de notre pays sur les plans continental et international», a-t-il soutenu. M. Akhannouch a mis en avant la politique royale d’ouverture, de coopération et d’amitié avec un ensemble de pays, d’institutions internationales et de partenaires internationaux stratégiques, laquelle a permis de consolider la place du Maroc au sein de la communauté internationale et de renforcer les positions du Royaume dans les différentes instances.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *