L’état d’urgence prolongé jusqu’au 10 juillet

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 10 juillet

L’Intérieur peut lever les restrictions selon la situation épidémiologique

C’est officiel. Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet prochain. En effet, le Conseil de gouvernement réuni ce mardi à Rabat vient d’adopter un projet de décret prolongeant l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

En vigueur depuis mars dernier au Royaume puis reconduit à plusieurs reprises, cet état d’urgence restera ainsi en vigueur jusqu’à la première semaine du mois de juillet. Cela dit, l’article 2 du texte adopté par l’Exécutif donne la possibilité au ministre de l’intérieur de prendre, selon la progression de la situation épidémiologique et en coordination avec les départements gouvernementaux concernés, des mesures visant à alléger les restrictions décidées dans le cadre de l’état d’urgence à l’échelle nationale.

Le même article prévoit également une exception puisque les walis des régions et gouverneurs des préfectures et provinces, chacun dans son ressort territorial, ont également la possibilité de prendre à la lumière des mêmes données sanitaires les mêmes décisions. A noter que l’état d’urgence et le confinement sont régis par les dispositions du décret-loi adopté le 23 mars 2020 relatif à l’institution de règles spéciales à l’état d’urgence sanitaire.

C’est en vertu de ce texte qu’il avait été décidé d’instaurer l’état d’urgence une première fois jusqu’au 20 avril avant de repousser cette date une deuxième fois jusqu’au 20 mai puis de prolonger jusqu’au 10 juin. Le Conseil de gouvernement de ce mardi a reconduit l’état d’urgence pour la quatrième fois. Une nouvelle phase commence ainsi aujourd’hui mercredi à 18 heures. A noter que le Parlement tient ce jour même une séance mensuelle consacrée aux mesures gouvernementales prises dans le cadre de l’état d’urgence et sa stratégie pour le déconfinement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *