Majorité gouvernementale : Les consultations se poursuivent

Majorité gouvernementale : Les consultations se poursuivent

Le chef de l’Exécutif a rencontré mercredi Benabdellah, Archane, Benali et les autres

Le FFD exprime, comme l’indique son SG, son «appui aux orientations servant l’intérêt de l’électeur marocain dans cette phase sensible lors de laquelle le pays passe d’un projet d’Etat islamique à celui libéral, démocratique et social».

Les consultations entre le nouveau chef de gouvernement et les autres partis politiques se poursuivent toujours. Depuis les premières heures de la matinée du mercredi 15 septembre, le président du RNI, Aziz Akhannouch, reçoit, dans son siège à Rabat, les autres leaders. A commencer par le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS).

Débat sur les principaux défis

Lors de sa rencontre avec le chef de gouvernement désigné, Mohamed Nabil Benabdellah ne manque pas de le féliciter pour la «haute confiance royale et l’honneur qu’il a eu après sa nomination en tant que chef de gouvernement». Le numéro un du parti du livre, qui n’hésite également pas à souhaiter plein succès au leader du parti de la colombe dans sa mission, révèle aussi la teneur du débat dont il donne un aperçu aux médias après cette rencontre. «Nous avons eu l’occasion de discuter des principaux défis de notre pays», ajoute M. Benbdellah. Pour lui, ces challenges ont trait à l’approfondissement du processus démocratique, aux libertés, à la consolidation du mécanisme économique et sa capacité à créer des richesses et opportunités d’emploi ainsi qu’à la priorité des situations sociales et environnementales. «Nous avons trouvé des orientations prioritaires pour notre pays», poursuit le secrétaire général. Comme il l’annonce, d’autres occasions sont prévues pour réitérer toutes ces questions. «J’espère qu’il constituera ce gouvernement le plus tôt possible et que cette composition entamera le travail pour le bien du pays et l’intérêt du peuple avec le soutien de SM dans ce processus attendu par le peuple avec force», s’exprime, à l’adresse de M. Akhannouch, le responsable du PPS.

Consultations toujours à leur début

De son côté, Abdessamad Archane, SG du Mouvement démocratique social, indique que cette rencontre est l’occasion pour féliciter le RNI et son président. M. Archane exprime également sa fierté de la bonne organisation des élections dans des conditions «difficiles». Pour lui, c’est aussi une fierté pour notre pays de consolider le processus démocratique. «Cette rencontre de consultation avec M. Akhannouch nous a donné une idée sur sa conception de la composition d’une majorité gouvernementale. Pour l’heure, les consultations sont toujours à leur début. Nous espérons qu’il composera une majorité cohérente et forte», détaille M. Archane. L’orateur dit penser également que la victoire du RNI n’est pas fortuite parce qu’il a travaillé depuis la présidence du parti par M. Akhannouch et il y avait une écoute des doléances, soucis et attentes des citoyens dans 100 villes. Une démarche couronnée, comme le rappelle l’intervenant, par la conception du programme du parti de la colombe qui s’inspire également du nouveau modèle de développement.

Du côté du FFD

A son tour, Mustapha Benali, SG du Front des forces démocratiques (FFD), félicite le chef de gouvernement pour «la confiance de SM le Roi et de l’électeur qui a exprimé une grande conscience des défis actuels». «Le président et son parti qui était le plus qualifié pour gagner cette confiance est conscient des exigences de celle-ci», poursuit M. Benali. En tant que parti, le FFD exprime, comme l’indique son SG, son «appui aux orientations servant l’intérêt de l’électeur marocain dans cette phase sensible lors de laquelle le pays passe d’un projet d’Etat islamique à celui libéral, démocratique et social». Pour lui, ce projet a besoin de l’appui de toutes les catégories et canaux d’éducation sociale y compris les médias pour servir les valeurs sociétales. «Ce qui qualifiera les initiatives du pays comme force régionale émergente pour gagner les enjeux de défense de l’intérêt de la patrie et du citoyen», conclut le SG du FFD.
Pour rappel, il était prévu que M. Akhannouch reçoive d’autres leaders de partis politiques au cours de cette journée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *