«Massar Al moudoune», le RNI synthétise les attentes des citoyens

«Massar Al moudoune», le RNI synthétise  les attentes des citoyens

Aziz Akhannouch préside la clôture du programme 100 jours, 100 villes

Le programme 100 jours, 100 villes touche à sa fin mais pour le RNI la fin du programme est un nouveau départ. Pour marquer le coup, le parti de la colombe a sorti le grand jeu. Il faut dire que l’initiative en question est venue dans un moment où les citoyens sont plus que jamais demandeurs d’une nouvelle offre politique.

La dernière étape du programme est tout un symbole. Dans une déclaration, le président du parti, Aziz Akhannouch, a salué l’engagement des habitants de la ville d’Ait Melloul, notamment les jeunes, pour la réussite de l’ultime étape de 100 jours, 100 villes. Deux semaines durant, les équipes du RNI ont travaillé dur pour réussir cette dernière escale du programme. Il faut dire que le parti dispose aujourd’hui d’une véritable radioscopie des attentes des citoyens. Dans ce sens, M. Akhannouch a adressé un message aux ministres, aux parlementaires, aux élus locaux ainsi qu’aux militants du RNI qui sont allés à la rencontre des citoyens partout au Maroc pour s’enquérir de leur condition, leur donner la parole et recueillir leurs propositions. «Nous allons éditer avant la fin de l’année un livre retraçant le parcours de l’initiative 100 jours, 100 villes.

Ce livre, Massar modone (parcours des villes), a été écrit par les citoyens, nous leur avons donné, au RNI, la parole pour les écouter et connaître leurs propositions», a fait savoir le numéro un du parti. Ce ne sont pas moins de 35.000 citoyens qui ont répondu présent tout au long de ce programme. Ces derniers ont ainsi dressé un état des lieux dans les domaines de l’éducation, la santé et l’emploi. Les responsables du RNI promettent que tout sera mis en œuvre pour donner corps aux propositions des citoyens dans les meilleurs délais. «Nous sommes mobilisés au RNI, notamment les ministres, les parlementaires et les élus dans les régions, provinces et communes, pour répondre aux aspirations des citoyens», a conclu M. Akhannouch. Rendez-vous donc avant la fin de l’année pour connaître le livre Massar modone.

Pour rappel, le parti du RNI avait annoncé fin 2019 le lancement d’un programme baptisé «100 jours, 100 villes» qui s’est étalé de novembre 2019 et jusqu’à ce mois de septembre 2020, dans le but d’associer les citoyens à l’élaboration d’une offre politique relative aux priorités de chaque ville et d’une plate-forme électorale. «Le citoyen marocain veut surtout des prestations publiques de qualité, particulièrement dans les secteurs de la santé, de l’enseignement et de l’emploi», avait alors résumé le président du parti. En dépit de la pandémie du coronavirus, le parti a décidé de poursuivre son engagement vis-à-vis des citoyens, dans un total respect des consignes de sécurité adoptées par les autorités compétentes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *