Parlement: Dans les starting-blocks

Parlement: Dans les starting-blocks

C’est à Rabat, lors de la séance mensuelle tenue mardi dernier à la Chambre des représentants et consacrée à la politique générale du gouvernement, que Abdelilah Benkirane s’est prononcé sur le calendrier de l’élection de la future Chambre des conseillers.

C’est en effet suite à une question posée par le groupe socialiste que le chef de gouvernement a fait savoir que l’élection de la très attendue Chambre parlementaire aura lieu en septembre 2015, soit juste avant la prochaine rentrée au Parlement prévue en octobre 2015.

Pour y parvenir dans les délais impartis, il s’agit, selon Benkirane, d’activer la désignation des instances entrant dans l’élection de la prochaine Chambre des conseillers. Et c’est un planning plutôt serré qui s’annonce pour le gouvernement, puisque le programme électoral s’ouvrira par la désignation des représentants des salariés en mai 2015, suivie de l’élection des conseils communaux et régionaux en juin prochain.

Viendront ensuite celles des Chambres professionnelles en juillet, puis celles des conseils provinciaux et préfectoraux en août. Les conseils des collectivités territoriales et les organisations professionnelles actuellement en activité verront, pour leur part, leurs mandats prendre fin entre mai et septembre 2015, alors que la Chambre des conseillers continuera à assurer ses fonctions, sur la base des dispositions transitoires contenues dans la Constitution.

Pour respecter tous ces délais, l’Exécutif table sur nombre de mesures, dont la promulgation des textes législatifs sur les collectivités territoriales, notamment la loi organique sur la régionalisation avancée, la révision et la réforme du système de décentralisation pour les autres collectivités territoriales et l’annonce du nouveau découpage régional suffisamment à temps avant la tenue des élections.

Un amendement des lois électorales actuelles et la promulgation de nouveaux textes les concernant figurent également au menu des prochains chantiers urgents pour le gouvernement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *