PolitiqueUneVidéos

Protection sociale : M. Akhannouch rassure sur la mise en œuvre du chantier royal

Les forums des élus dans les régions constituent une étape essentielle pour accompagner le processus de développement des collectivités territoriales.

Le RNI fait escale dans la région de Fès-Meknès, septième étape des forums régionaux du partis. L’événement a été marqué par la participation du président du parti, Aziz Akhannouch, ainsi que les membres de la direction et des élus du RNI. Les détails.

L’Exécutif déterminé à aller jusqu’au bout dans le chantier royal de la protection sociale. C’est ce qui ressort de l’intervention du chef de gouvernement et président du RNI qui s’exprimait lors d’un forum régional du parti. Le gouvernement met en œuvre les chantiers de l’État social conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, soulignant que les forums des élus dans les régions constituent une étape essentielle pour accompagner le processus de développement des collectivités territoriales. M. Akhannouch, qui intervenait samedi à Fès lors du forum régional des élus du RNI à Fès-Meknès, en présence des membres du bureau politique, des dirigeants et des parlementaires du parti, a indiqué que ces rencontres régionales, lancées au début de l’année dans la ville de Tanger, constituent une véritable opportunité pour les élus du parti dans la région en vue de présenter leurs propositions et idées et d’expliquer les différents défis et enjeux auxquels ils sont confrontés aux niveaux local et régional.

Il a ajouté que les forums régionaux constituent un mécanisme de communication de proximité avec les instances élues, dans le but de recueillir des suggestions et des recommandations, d’écouter leurs attentes et contraintes et ainsi former une vision claire que le parti s’efforcera de défendre au niveau national. Le président du RNI a mis l’accent sur l’importance pour les élus «d’être proches des citoyens, d’être à l’écoute de leurs problèmes et de leurs attentes et d’œuvrer pour leur trouver des solutions immédiates et rapides, dans le respect des valeurs de démocratie, de transparence et d’intégrité».
Il a également évoqué les efforts déployés par toutes les composantes du gouvernement pour mettre en œuvre les chantiers et programmes de développement, dont ceux relatifs à la protection sociale en application des Hautes directives du Souverain, ainsi que les autres programmes relatifs à l’aide sociale directe, qui vont contribuer au renforcement des piliers de l’État social.
M. Akhannouch a relevé que le gouvernement continue de mettre en œuvre avec détermination son programme malgré les défis au niveau mondial (tensions géopolitiques et changements climatiques) ou national, notamment le séisme d’Al Haouz, en soutenant de nombreux secteurs tels que la santé et l’éducation. Il a rappelé à cette occasion les potentialités de la région Fès-Meknès dans plusieurs domaines, soulignant que de nombreuses entreprises internationales de l’aéronautique ont choisi d’investir dans la région grâce à l’excellent travail accompli par le gouvernement pour encourager les investissements.
Dans ce contexte, il a noté que les nuitées dans la ville de Fès ont connu un développement de 38%, grâce aux efforts déployés par le ministère du tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire et le ministère des transports et de la logistique, mettant l’accent sur la nécessité de développer l’offre hôtelière et de mobiliser les énergies, en perspective de la Coupe du monde 2030, qui sera organisée conjointement par le Maroc, l’Espagne et le Portugal. M. Akhannouch a également relevé que le projet du «Bassin du Saiss» permettra d’irriguer environ 10.000 hectares, d’économiser l’eau et de valoriser l’agriculture, ce qui permettra d’augmenter les revenus des agriculteurs, d’attirer les investissements et de développer les industries d’exportation dans le domaine agricole.

Etape essentielle

Les forums régionaux des élus du Rassemblement national des indépendants (RNI) constituent une étape essentielle pour renforcer la communication avec les militants du parti et échanger sur les différents défis et contraintes, rencontrés au quotidien, a affirmé le coordonnateur du RNI dans la région Fès-Meknès, Mohamed Chaouki.
M. Chaouki a expliqué, lors du forum des élus dans la région Fès-Meknès tenu samedi à Fès, que cette rencontre constitue une opportunité pour faire le bilan de l’action du gouvernement, notamment en matière de consolidation des fondements de l’État social.
Ce forum, qui s’inscrit dans le cadre d’une série des rencontres régionales organisées par le parti pour discuter avec les élus et évaluer l’étape précédente, a réuni l’ensemble des élus du parti au niveau régional (communes, Chambres professionnelles, conseils préfectoraux et provinciaux et région), a indiqué à la MAP le même responsable, ajoutant qu’il a été l’occasion, également, de renforcer l’interaction directe entre les élus de la région Fès-Meknès et le président du parti et chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, en passant en revue les contraintes qui concernent la gestion des collectivités territoriales. De son côté, le président de la Fédération nationale des élus du RNI, Abdellah Ghazi, a souligné que le forum régional des élus à Fès-Meknès est un espace privilégié pour rencontrer les élus du parti dans les neuf préfectures et provinces de la région et discuter sur les enjeux majeurs qui entravent leur gestion locale au quotidien, soulignant l’importance de ces rencontres, l’un des mécanismes de communication efficaces pour aider le parti à mettre en œuvre ses programmes.
Le forum régional des élus du RNI avait débuté au début de l’année dans la ville de Tanger et conclura ses tournées dans les 12 régions du Royaume en janvier prochain.
La rencontre de Fès a connu la participation de plus de 1.500 élus de la région Fès-Meknès, répartis sur quatre ateliers qui ont abordé les thèmes se rapportant aux réalisations du gouvernement dans le domaine du renforcement des fondements de l’État social, des infrastructures et des investissements dans la région, des défis de la pénurie d’eau dans la région et des formes de financement et déficits des conseils communaux.

Articles similaires

ActualitéUne

Diplomatie: La France propose au Maroc un partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans

La France veut un partenariat avec le Royaume sur le long terme....

AutreEconomieUne

Loi de Finances 2024 : Les nouvelles dispositions fiscales expliquées aux opérateurs du Nord

La réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) constitue l’une...

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus