970x250

Rachid Talbi Alami succède à Ghellab à la présidence de la première Chambre parlementaire

Rachid Talbi Alami succède à Ghellab à la présidence  de la première Chambre parlementaire

Rachid Talbi Alami est le nouveau président de la chambre des Représentants. SM le Roi a adressé un message de félicitations à Rachid Talbi Alami, suite à son élection, vendredi, à la présidence de la Chambre des représentants.

Dans ce message, le Souverain a exprimé ses félicitations et ses vœux de succès à M. Talbi Alami dans l’exercice de ses hautes responsabilités à la tête de la première Chambre du Parlement. Alami qui était le candidat de la majorité parlementaire, a été élu par 225 voix, alors que son prédécesseur et candidat de l’opposition Karim Ghellab, n’en a obtenu que 147.

La séance de vote a connu une mobilisation très forte de la part des différents groupes parlementaires. Sur les 395 membres de la première Chambre parlementaire, le nombre des votants a atteint, vendredi dernier, les 374. Alami succède ainsi à l’Istiqlalien Ghellab qui a assuré la présidence pendant la première moitié de la législature en cours.

Selon les dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le président de la Chambre est élu en début de législature, puis à la troisième année de celle-ci lors de la session d’avril et pour la période restant à courir de ladite législature, conformément aux dispositions de l’article 62 de la Constitution. Le nouveau président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, est né en 1958 à Tétouan.

Docteur en gestion et finance (option finances locales) à l’université de New York aux Etats-Unis, M. Talbi Alami a fait ses études supérieures à l’université Mohammed V à Rabat. Sur le plan professionnel, l’expert international en décentralisation et système financier local auprès des agences et banques donatrices a créé et géré diverses sociétés d’investissement à Casablanca et à Tétouan. En politique, M. Alami avait été nommé en 2002 par SM le Roi Mohammed VI, ministre de l’industrie, du commerce et des télécommunications dans le gouvernement de Driss Jettou avant de se voir confier, le 8 juin 2004, le poste de ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des affaires économiques et générales.

Aujourd’hui, il est député et président du conseil de la région de Tanger-Tétouan. Avant son élection au perchoir, il était président du groupe parlementaire du RNI au Parlement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *