Sahara marocain : le Maroc rejette la désignation par l’UA d’un « envoyé spécial »

Sahara marocain : le Maroc rejette la désignation par l’UA d’un « envoyé spécial »

Le Maroc rejette totalement la décision de l'Union africaine (UA) de désigner un prétendu "envoyé spécial" pour le dossier du Sahara marocain. C’est ce qu’a indiqué mardi 1er juillet le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, précisant que le Royaume "ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale".



Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération réaffirme que "le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'ONU".  Pour le Ministère, "l'UA n'a aucune base juridique ni fondement politique ou légitimité morale pour intervenir de quelque manière que ce soit dans ce dossier".
 En raison de "son parti pris radical et injustifié", l'attitude de l'UA dans ce dossier demeure "pleinement anachronique".

Selon la même source, l'UA est  la seule organisation régionale et internationale au monde à avoir intégré une "entité fantoche en son sein, en violation totale de la légalité internationale et en déphasage avec la position des deux tiers de ses propres membres".
 
Ledit communiqué ajoute que "les positions de cette organisation sont en contradiction avec le processus onusien en cours. De ce fait, elle ne peut prétendre à aucun rôle dans ce dossier, alors qu'elle s'aligne aveuglement sur les positions des autres parties et ignore complètement les résolutions pertinentes du conseil de sécurité".



Et le ministère de conclure : le Maroc appelle l'ONU et les membres du Conseil de Sécurité à ignorer cette décision et à soutenir la facilitation menée sous l'égide des Nations Unies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *