PolitiqueUne

Sahara marocain : le royaume largement conforté par la communauté internationale

© D.R

Diplomatie. La session ordinaire du Comité des 24 de l’ONU qui se tient du 10 au 21 juin a été une nouvelle occasion pour la communauté internationale de réitérer son soutien constant à la position du Royaume concernant le Sahara marocain. Les détails.

Le Comité des 24 de l’ONU a largement conforté le Maroc au sujet de son Sahara. Il ne se passe quasiment aucun jour sans que de nombreux pays n’expriment leur soutien à la position marocaine. Ce fut le cas notamment pour les six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui ont réitéré, dans une déclaration lors de la session ordinaire du Comité des 24 de l’ONU à New York, leurs positions constantes de soutien à la marocanité du Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume. Dans cette déclaration dont lecture a été donnée par le représentant du Qatar au nom également des Emirats Arabes Unis, Bahreïn, le Koweït, l’Arabie Saoudite et le Sultanat d’Oman, les pays du CCG réaffirment «l’importance du partenariat stratégique spécial entre le Conseil et le Royaume du Maroc et de la mise en œuvre du plan d’action commun, ainsi que les positions du Conseil de coopération du Golfe et ses décisions constantes de soutien à la marocanité du Sahara et à la préservation de la sécurité, la stabilité et l’intégrité territoriale du Maroc». Le Conseil de coopération du Golfe s’est félicité, à ce propos, des dernières résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara marocain. Les Etats du CCG ont également exprimé leur soutien à tous les efforts déployés par le Maroc et la communauté internationale afin de parvenir à une solution pacifique à ce différend régional, rappelant l’importance pour toutes les parties de faire preuve de sagesse, de dialogue et d’un esprit de compromis. Ils ont souligné que le règlement de ce différend est à même de contribuer à la réalisation de la paix et de la stabilité dans la région. Les pays frères et amis en Afrique ne sont pas en reste.

Le Sénégal a ainsi réaffirmé, à New York, son soutien total et constant à la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du Maroc, ainsi qu’à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume pour trouver une solution au différend régional sur le Sahara. «Le Sénégal voudrait réaffirmer son soutien constant à l’initiative marocaine d’autonomie, que le Conseil de sécurité qualifie de sérieuse et crédible dans ses résolutions successives depuis 2007», a souligné le représentant permanent adjoint du Sénégal auprès de l’ONU, l’ambassadeur Diamane Diome, lors de la session ordinaire du C24. Même son de cloche chez le Gabon qui a réaffirmé son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, la considérant comme «la solution de compromis» pour mettre fin au différend régional autour du Sahara marocain. «Nous soutenons l’initiative marocaine d’autonomie qualifiée de sérieuse et crédible par le Conseil de sécurité dans ses résolutions successives depuis 2007», a souligné le premier conseiller à la Mission permanente du Gabon auprès de l’ONU, Jean-Pierre-Hemery Doumbeneny-Ndzigna. Il a fait valoir que cette initiative est «la solution de compromis à ce différend régional. Elle est conforme au droit international, à la Charte des Nations Unies et aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale». De son côté, le Burkina Faso a réaffirmé, à New York, son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, «la meilleure solution» au différend régional autour du Sahara marocain. «Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’Initiative marocaine d’autonomie, pour laquelle le Conseil de sécurité s’est félicité des efforts crédibles du Maroc car convaincu que cette initiative reste la meilleure offre pour solutionner ce différend», a souligné le représentant permanent du Burkina Faso à l’ONU, l’ambassadeur Oumarou Ganou. La Côte d’Ivoire a réaffirmé à New York son plein soutien à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara, la qualifiant de «solution de compromis» pour résoudre définitivement ce différend régional.

L’initiative de large autonomie en faveur du Sahara marocain est en conformité avec la Charte des Nations Unies, le droit international ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale adoptées depuis 2007, a souligné l’ambassadeur représentant permanent de la Côte d’Ivoire à l’ONU, Tiemoko Moriko. Saluant l’attachement du Maroc au processus onusien et son engagement constant à œuvrer sans relâche en faveur d’une issue politique, réaliste, durable, et de compromis à ce différend régional de longue date, le diplomate a relevé que la crédibilité, la pertinence et la particularité de cette solution de compromis résident dans le transfert d’importantes et multiples prérogatives aux populations du Sahara marocain. Le Bénin a également salué à New York l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour clore définitivement le différend régional autour du Sahara marocain. S’exprimant lors de la session ordinaire du Comité des 24 de l’ONU (10-21 juin), le représentant permanent du Bénin auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Marc Hermanne Araba a indiqué que le plan d’autonomie est qualifié de crédible et sérieux dans les résolutions successives du Conseil de sécurité depuis 2007. Il a mis en avant l’implication de pays partenaires et amis, notamment de nations africaines, arabes et latino-américaines qui ont ouvert des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et Dakhla. Le Burundi a aussi réaffirmé, devant le Comité des 24 de l’ONU, son soutien à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc, tout en saluant l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume pour résoudre le différend régional sur le Sahara marocain. Le représentant du Burundi s’est félicité de l’ouverture des consulats généraux de pays arabes, africains, d’Amérique et d’Asie, ainsi que d’organisations régionales, à Laâyoune et Dakhla. Il a relevé que cette dynamique a pour vocation de renforcer les opportunités économiques et sociales qu’offre le Sahara marocain, en tant que hub de développement, de stabilité et de rayonnement dans les régions méditerranéenne, atlantique et africaine.

Amérique latine
Initiative marocaine. Le Guatemala a réitéré, à New York, son soutien à la souveraineté nationale et à l’intégrité territoriale du Maroc, ainsi qu’à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume pour résoudre le différend régional autour du Sahara marocain. «Mon pays considère que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 constitue une base réaliste, crédible et sérieuse pour parvenir à une solution négociée entre les parties, dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Royaume et de sa souveraineté nationale», a tenu à souligner l’ambassadrice représentante permanente du Guatemala à l’ONU, Carla Maria Rodríguez Mancia, lors de la session ordinaire du Comité des 24. Le Suriname a exprimé, à New York, son soutien à la souveraineté nationale et à l’intégrité territoriale du Maroc, ainsi qu’au plan d’autonomie présenté par le Royaume pour résoudre le différend régional autour du Sahara. «La République du Suriname reconnaît la souveraineté du Royaume du Maroc sur ses provinces du Sud», a souligné le représentant permanent du Suriname auprès de l’ONU, l’ambassadeur Sunil Algram Sitaldin, lors de la session ordinaire du Comité des 24 des Nations Unies (10-21 juin), affirmant que le plan d’autonomie demeure «l’unique cadre» pour parvenir à une solution juste et équitable à ce différend régional. Antigua-et-Barbuda a également réitéré, à New York, son soutien au plan d’autonomie comme étant la «solution de compromis» pour résoudre le différend régional autour du Sahara marocain. Présentée par le Maroc en 2007, cette initiative «est conforme au droit international, à la Charte des Nations Unies et aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU», a souligné l’ambassadeur Walton Alfonso Webson, représentant permanant d’Antigua-et Barbuda.

Articles similaires

ActualitéUne

200 MMDH d’investissements privés mobilisés en 2022 et 2023

Le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Investissement, de...

ActualitéUne

Transport maritime : Plus de 1,5 million de places offertes par Trasmediterránea au titre de l’opération Marhaba 2024

Le groupe Armas Trasmediterránea œuvre d’arrache-pied pour faciliter le transit maritime des...

ActualitéUne

Commission européenne: Le Souverain félicite Ursula Von Der Leyen pour son nouveau mandat

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à...

ActualitéUne

Préparation du PLF 2025: Le cadre général exposé ce mercredi en Conseil de Gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra, mercredi, sous la présidence du Chef...