Talbi Alami devant les députés : La 11ème législature ouvre la voie à une nouvelle étape d’édification démocratique et de consolidation des institutions

Talbi Alami devant les députés : La 11ème législature ouvre la voie à une nouvelle étape d’édification démocratique et de consolidation des institutions

La 11ème législature (2021-2026) ouvre la voie à une nouvelle étape d’édification démocratique et de consolidation des institutions, a affirmé, samedi, le nouveau président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami.

Cette législature inaugure une nouvelle étape pour poursuivre la réalisation du développement du Royaume qui s’impose en tant que pays émergent et modèle singulier dans son environnement sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a souligné M. Talbi Alami dans une allocution à l’occasion de son élection à la présidence de la première Chambre, relevant que le Souverain mène le Maroc avec sagesse et clairvoyance pour le positionner parmi les pays démocratiques et développés, jouissant de la prospérité et de la justice sociale et territoriale.

Le scrutin du 8 septembre a constitué une étape décisive dans l’histoire du Maroc sur les plans politique et institutionnel, en ce sens qu’il a permis l’émergence de nouvelles majorité et opposition, de même qu’il a facilité l’entrée de nouvelles élites aux institutions élues et à leur tête la Chambre des représentants, a-t-il dit, mettant en avant le souci de SM le Roi à veiller à la tenue de manière régulière des échéances électorales et au renouvellement des institutions en total respect de la Constitution et de la démocratie.

M. Talbi Alami s’est dit convaincu que cette volonté royale de veiller au bon fonctionnement des institutions constitutionnelles et de préserver le choix démocratique est un catalyseur qui insufflera une nouvelle dynamique pour la poursuite de la mobilisation derrière SM le Roi pour relever les défis internes et externes auxquels fait face le Royaume et gagner les enjeux de la nouvelle étape.

Il a, par ailleurs, évoqué les lourdes tâches et les grandes responsabilités à assumer par les députés suite aux élections du 8 septembre, relevant que la Chambre est appelée à traduire dans les faits les Hautes Orientations contenues dans le discours adressé, vendredi, par le Souverain au parlement et à se pencher sur les priorités tracées par SM le Roi, dont la sécurité stratégique, notamment alimentaire.

La Chambre des représentants est appelée aussi à exercer ses attributions constitutionnelles en matière de législation, de contrôle de l’action gouvernementale et d’évaluation des politiques publiques, outre la diplomatie parlementaire pour répondre aux aspirations des citoyens et consolider l’État des institutions.

Il a également fait observer que la 1ère Chambre doit exercer ses attributions, tout en ayant à l’esprit l’opérationnalisation du nouveau modèle de développement placé par SM le Roi parmi les priorités nationales de l’actuelle étape.

Dans le domaine des relations internationales et de la diplomatie parlementaire, M. Talbi Alami a insisté sur la nécessité de capitaliser sur les acquis de plusieurs décennies pour consacrer la forte présence de cette diplomatie dans les fora parlementaires multilatéraux et son rôle dans l’accompagnement de la diplomatie royale.

Il a, dans ce sens, relevé que la question de l’intégrité territoriale demeure une priorité pour la diplomatie de la Chambre des représentants, appuyée en cela par la vision royale et les réalisations engrangées dans les différents espaces géopolitiques, notamment en Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *