Accueil Régions Chtouka Ait Baha: Un AMI pour la mise en œuvre de l’axe d’appui à l’entrepreneuriat chez les jeunes
Régions

Chtouka Ait Baha: Un AMI pour la mise en œuvre de l’axe d’appui à l’entrepreneuriat chez les jeunes

La province de Chtouka Ait Baha a lancé récemment un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la mise en œuvre de l’axe d’appui à l’entrepreneuriat chez les jeunes dans le cadre du Programme «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes» au titre de l’année 2023..

Le chômage des jeunes et les inégalités de revenu représentent des freins majeurs au développement humain. Selon les statistiques du HCP entre le deuxième trimestre de 2021 et la même période de 2022, l’économie nationale a créé 133.000 postes d’emploi. Le taux de chômage est ainsi passé de 12,8 à 11,2% au niveau national, de 18,2 à 15,5% en milieu urbain et de 4,8 à 4,2% en milieu rural. Il est plus élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (30,2%), les diplômés (18%) et les femmes (15,1%).
Le volume du sous-emploi a reculé, durant la même période, de 999.000 à 939.000 personnes, de 551.000 à 500.000 dans les villes et de 448.000 à 439.000 à la campagne. Le taux de sous-emploi est ainsi passé, au niveau national, de 9,2 à 8,5%, de 8,9 à 7,7% en milieu urbain et de 9,5 à 9,6% en milieu rural. L’INDH, à travers le programme «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», l’axe d’appui à l’entrepreneuriat chez les jeunes, compte contribuer à promouvoir et à développer l’entrepreneuriat chez cette catégorie de population, à travers la mise en place d’un mécanisme d’appui technique adapté aux différentes phases pré et post création, permettant ainsi de booster la création d’entreprises chez les jeunes et améliorer le taux de survie des entreprises créées.
Pour ce faire, la province de Chtouka a publié récemment un AMI pour sélectionner un prestataire de service expérimenté capable de fournir des services d’accompagnement en pré et post création d’entreprises dans la province à travers la mise à disposition d’un accompagnement technique au stade de pré-création, incluant des activités de sensibilisation ciblées et un appui individuel aux porteurs d’idées en vue d’une création d’activités économiques viables et d’un accompagnement technique au stade de post-création, pour les porteurs de projets ayant effectivement créé une activité économique en vue d’assurer sa viabilité.
Au-delà de l’objectif global de création d’opportunités économiques pour les jeunes, l’axe ambitionne de mettre en place une approche d’appui à l’entrepreneuriat, à travers des acteurs associatifs, afin d’assurer une plus grande proximité des bénéficiaires, tout en garantissant un niveau de qualité de l’appui délivré à travers la professionnalisation des acteurs et leur suivi-évaluation, déployer un mécanisme combiné d’appui technique et mettre en œuvre une offre d’appui qui couvre de façon homogène et continue toute la chaîne de valeur d’appui à l’entrepreneuriat (appui pré et post création).
La population ciblée comprend des personnes physiques de nationalité marocaine, installées dans la province de Chtouka Ait Baha âgées de 18 à 45 ans, porteuses d’une idée ou d’un projet de développement d’une activité économique viable.

L’INDH, à travers le programme «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», l’axe d’appui à l’entrepreneuriat chez les jeunes, compte contribuer à promouvoir et à développer l’entrepreneuriat chez cette catégorie de population.

Articles similaires

La grand-messe des acteurs RH de retour à Tanger

Pour échanger autour des sujets prioritaires et des problèmes qui préoccupent les...

Migration accomplie vers le Système des opérations aéroportuaires multiplateforme

Dans une optique d’amélioration de la qualité de services rendus aux passagers...

L’aéroport d’Agadir retrouve 88% de sa performance d’avant Covid

L’aéroport Agadir-Al Massira a affiché une bonne santé l’année dernière en accueillant...

La CRDH tient à Agadir sa 6ème réunion ordinaire

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) du Souss-Massa a tenu...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie