Laâyoune : Des parlementaires socialistes européens en visite dans les provinces du Sud

Laâyoune : Des parlementaires socialistes européens  en visite dans les provinces du Sud

Une délégation de parlementaires du Groupe socialiste européen, actuellement en visite au Maroc, s’est rendue le week-end dernier à Laâyoune où elle s’est arrêtée sur le processus de développement local.

Les séparatistes du Polisario et ses pions dans les provinces du Sud ont essuyé un nouveau échec après avoir remué ciel et terre une semaine durant pour perturber la visite attendue à Laâyoune de la délégation du Parlement européen, en lançant via les sites web une série d’appels à la manifestation dans les principaux boulevards de la ville, notamment le quartier Maâtalah.

En vain, puisque ces derniers n’ont eu aucun écho auprès de la population locale. Ainsi, lors de leur séjour à Laâyoune, les membres de cette délégation ont eu une série d’entretiens avec notamment Khalil Dakhil, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra. Ce dernier a donné à cette occasion un aperçu sur les avancées réalisées au Maroc dans différents domaines et les acquis enregistrés en matière de libertés publiques, de consécration des droits de l’Homme et du renforcement de la participation de la femme à la vie politique, et a mis en relief le développement que connaissent les provinces du Sud et le climat de sécurité et de stabilité qui y règne.

Par ailleurs Hamdi Ould Rachid, président du conseil municipal de Laâyoune, a mis l’accent sur les agissements provocateurs de certains individus qui ont porté atteinte délibérément aux sentiments des Marocains, en connivence avec des milieux hostiles au Maroc. Selon lui, de tels actes n’empêcheront pas l’Etat marocain de poursuivre les réformes mises en œuvre et n’affecteront pas le Royaume dans la poursuite des réformes, notamment la consolidation de la démocratie et des droits de l’Homme dans le cadre de l’Etat de droit.

Il a également exposé devant ses hôtes européens les projets en cours de réalisation dans la ville de Laâyoune et dont le coût est estimé à plus d’un milliard de dirhams. Et d’ajouter que les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume ne peuvent pas dissuader la population marocaine sahraouie de son attachement au plan d’autonomie en tant que solution réaliste qui jouit du

soutien international, rappelant que la proposition garantit la dignité, la liberté et les droits de cette population contrairement au vécu des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf.

Les parlementaires européens ont été informés lors des rencontres avec des responsables et membres de conseils élus locaux des attributions de ces instances élues, de leur rôle dans la gestion des affaires locales et des efforts qu’elles consentent pour le renforcement des infrastructures de base et l’amélioration du cadre de vie de la population.
A cette l’occasion, la délégation a rencontré les représentants du tissu associatif local, ainsi que les membres des ONG proches des milieux séparatistes venus exprimer leurs avis en toute quiétude.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *