Régions

Laâyoune : Le transport urbain se renforce

© D.R

Un bol d’oxygène pour la population de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud qui cherche à se hisser au même niveau que les autres villes du Royaume, et ce après la mise en service d’un transport urbain pour la première fois au niveau de cette ville. C’est la société Karama Bus qui a été sélectionnée suite à une procédure de 5 mois.
Ainsi 10 bus sillonnent actuellement les quatre coins de la ville et ce nombre sera doublé dans les semaines à venir. Le prix du billet, lui, ne dépasse pas les deux dirhams.
«C’est la société Karama Bus qui a remporté ce marché suite à un appel d’offres lancé en mars et qui va donc gérer le transport urbain dans la province de Laâyoune», souligne un communiqué du conseil municipal de Laâyoune. Karama Bus devrait assurer un modèle de gestion dans la ville de Laâyoune avec les mêmes paramètres de régularité de service, de qualité et de fiabilité que ceux proposés dans les autres villes du Royaume, et contribuer ainsi au développement de cette ville, qui connaît une forte croissance démographique.
Ces bus devront répondre aux besoins de la population de Laâyoune en matière de transport urbain, vu notamment le développement urbanistique que connaît la ville et ce, depuis la destruction des baraques d’Al Wahda, et l’implantation de ses habitants dans de nouveaux quartiers situés notamment à l’entrée est de la ville, dont Alouada, Alwifak et 3 Mars, Raha et Elamal.
Ces autobus devront aussi mettre fin à l’anarchie dans le secteur de transport au niveau de la ville de Laâyoune dont la population est estimée à plus de 200.000 habitants, et ce à cause du transport informel. Ainsi 600 minibus bravent tous les interdits et sillonnent certains quartiers de la ville sans le moindre dérangement. Ce genre de transport prend des proportions alarmantes malgré les efforts déployés pour l’éradiquer, et dont les chauffeurs réclament eux aussi une sorte de réglementation pour leurs activités.
A ce jour les petits taxis ont seuls le monopole du transport au sein de la ville de Laâyoune contre un tarif qui ne dépasse pas 5 dirhams.

Articles similaires

ActualitéRégions

Plusieurs projets de développement inaugurés et lancés à Beni Mellal-Khénifra

Dans le cadre de la célébration du 19ème anniversaire de l’Initiative nationale...

RégionsSociété

Assilah mise sur le mix balnéaire et culturel

La ville bénéficie, en plus de la réalisation de nouvelles peintures murales...

RégionsSociété

La région Beni Mellal-Khénifra énumère les acquis de l’INDH

Sous le thème «Les mille premiers jours : fondement de l’avenir de...

ActualitéRégions

Formation en compétences entrepreneuriales pour les étudiants

Tout au long de l’année 2024, les étudiants de la Faculté des...