Laâyoune-Smara : Deux journées consacrées à la lutte contre la désertification

Laâyoune-Smara : Deux journées consacrées à la lutte contre la désertification

Initiées par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification sous le thème «Agissons tous pour limiter la dégradation des terres en tenant compte des spécificités zonales», deux journées ont été organisées pour célébrer la Journée mondiale de la lutte contre la désertification dans les provinces du Sud. Une occasion pour s’enquérir de l’état d’avancement de la mise en œuvre des programmes spécifiques à cette éco-région et une opportunité pour un débat, un échange scientifique et technique autour des thématiques liées aux écosystèmes sahariens à base d’acacia raddiana.

Selon un communiqué des organisateurs dans les régions sud du Royaume, le programme de lutte contre la désertification s’articule autour de la réhabilitation de la steppe à acacia raddiana, à travers les opérations de régénération et d’amélioration sylvo-pastorale, la fixation des dunes continentales et littorales, la création des ceintures vertes à proximité des villes, la réintroduction des espèces de faune saharienne, la protection de leurs habitats naturels et la valorisation des biens et services offerts par ces écosystèmes.

Lors de ces deux journées, il a été procédé à l’organisation des assises de la recherche forestière sur l’acacia raddiana et la signature d’une convention d’un projet intégré de gestion durable des ressources naturelles dans la province de Smara, ainsi que des visites de terrain dans des périmètres de réhabilitation de l’acacia, de fixation des dunes et de l’arborétum des espèces sahariennes.

Ces activités ont connu la participation de représentants de l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Sud, de l’Agence de développement social, de la Fédération royale marocaine de chasse, des institutions de recherche scientifique, des administrations publiques concernées, des autorités régionales et locales, des corps élus et des ONG.

Pour rappel, le Maroc est parmi les premiers pays signataires de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), ratifiée en 1996. Depuis, notre pays s’est doté d’un Plan d’action national de lutte contre la désertification (PAN-LCD) reposant sur quatre piliers, à savoir la lutte contre la pauvreté, le développement rural intégré, l’atténuation des effets de la sécheresse et la gestion conservatoire des ressources naturelles. La mise en œuvre de ce plan (PAN-LCD) a enregistré des acquis importants dans le cadre du Programme décennal (2005-2014) du HCEFLCD. Ce programme a été actualisé, enrichi et adapté en 2012 aux spécificités zonales selon une approche différenciée pour une meilleure compréhension du phénomène.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *