Tanger : 155 maîtres-nageurs recrutés pour la sécurité des baigneurs

Tanger : 155 maîtres-nageurs recrutés pour la sécurité des baigneurs

La saison estivale n’est toutefois pas de tout repos pour la protection civile, qui demeure toujours sur le qui-vive au cours de toute l’année. Comme chaque année et au grand bonheur des estivants, les services régionaux ont mis en place un important dispositif humain et matériel afin d’assurer la surveillance et de prévenir aux risques de noyade  sur les plages au Maroc.

Concernant la préfecture Tanger- Asilah, les préparatifs ont commencé des mois bien avant le lancement de la saison estivale 2013. Quelque 155 maîtres-nageurs saisonniers sont déployés sur les 21 plages que compte la préfecture Tanger- Asilah. Agés entre 18 et 30 ans, ces agents saisonniers ont été recrutés sur concours pour renforcer l’effectif des sapeurs-pompiers en poste de surveillance sur les lieux de baignade. Ils ont ensuite suivi un stage de formation et d’encadrement par sept éléments de la protection civile.

Ces 155 agents saisonniers ont été formés sur, entre autres, les techniques de sauvetage, du secours, d’orientation et d’information des estivants sur les zones dangereuses à la baignade. Une fois sur le terrain, ils sont distingués du public par leurs tee-shirts et leurs shorts ainsi que de leur sifflet autour du cou. Comme leurs aînés, ils sont toujours sur le qui-vive, mais sont sous contrôle permanent de leurs encadreurs, qui sont des maîtres-nageurs professionnels de la protection civile.

En plus de recrutement de ces 155 jeunes agents saisonniers, les services des pompiers ont déployé des moyens matériels pour assurer la sécurité des baigneurs dans la préfecture Tanger- Asilah. Sur l’ensemble des engins de sauvetage des casernes de la préfecture, ils ont approvisionné les postes de surveillance sur place de quatre zodiacs et quatre jet-skis afin de faciliter la mission des secouristes et sauveteurs mobilisés sur les 21 plages. D’ailleurs, les données statistiques font part de 39 noyades enregistrées, au cours de la première quinzaine de ce mois en cours, et dont les victimes ont été sauvées vivantes de la mer.

Il est à noter qu’à l’instar du reste du Royaume, les services pompiers sont en pleins préparatifs pour l’organisation d’une campagne de sensibilisation, en juillet prochain, sur les 21 plages dont celles d’Achakar, de la Forêt diplomatique, de Ba-Kacem, de Rmilat de Ghandouri et d’Asilah, considérées les plus fréquentées pendant la période estivale. Le programme de cette campagne comporte des ateliers de prévention et d’information, prévus au profit du public, sous plusieurs thèmes portant sur les risques de noyade, la lutte contre la pollution des plages ainsi que les risques d’exposition au soleil et d’intoxication alimentaire. Les activités de cet événement seront aussi marquées par la distribution des dépliants et animations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *