Tétouan : 7 millions DH pour protéger la zone industrielle contre les risques d’inondation

Tétouan : 7 millions DH pour protéger la zone industrielle contre les risques d’inondation

Un nouveau canal d’évacuation des eaux pluviales sera mis en place à la partie arrière de ce site

Contribuer au renforcement des infrastructures de base au sein de la Zone industrielle de Tétouan, tout en l’aidant à se prémunir contre tout risque d’inondations. C’est l’objectif principal de la mise en place d’un nouveau canal d’évacuation des eaux pluviales au profit de ce site industriel. Ce nouveau projet est le fruit d’une convention dont les dispositions viennent d’être approuvées, mardi 8 septembre, lors de la session extraordinaire du Conseil communal de Tétouan. Cette convention tripartite liant la commune au Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, permet la construction de ce nouvel ouvrage, plus précisément dans la partie arrière de la zone industrielle de Tétouan. Ce projet, qui nécessite une enveloppe budgétaire globale de 7 millions de dirhams sera livré dans un délai de 12 mois.

Ainsi il est prévu «la création des commissions mixtes provisoires chargées de l’évaluation, l’accompagnement et la proposition des projets jugés nécessaires par toutes les parties prenantes pour la réhabilitation des infrastructures de base de la zone industrielle de Tétouan, et ce conformément aux annexes de modification de cette convention», selon les données communiquées à l’issue de cette assemblée.

En se basant sur les dispositions de cette convention, le conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’engage à apporter la totalité des 7 millions de dirhams pour le financement des travaux de construction de ce nouveau canal d’évacuation des eaux pluviales. De son côté, l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos est chargée, entre autres, de la réalisation des études relatives à la mise en place de ce nouvel ouvrage.

Elle a également pour mission de coordonner avec toutes les parties prenantes pendant les différentes étapes concernant la préparation des études et la mise en chantier du projet avant sa livraison selon l’agenda préétabli d’avance. Quant au conseil communal de Tétouan, celui-ci est chargé de la mise en place du dossier des appels d’offres, sa publication et l’annonce de ses résultats selon le décret du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics. Il a pour mission via les services techniques de la commune d’assurer le suivi et l’évaluation des différentes étapes de réalisation de ce nouvel ouvrage.

La commune de Tétouan s’engage également à la mise en chantier de ce projet et sa livraison dans un délai de 12 mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *