Société

19.162 réfugiés et demandeurs d’asile au Maroc à fin janvier 2024

© D.R

Selon les derniers chiffres du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), le Maroc compte 9.906 réfugiés, auxquels s’ajoutent 9.256 demandeurs d’asile. Les villes de Rabat, Oujda et Casablanca continuent de regrouper la majorité des réfugiés avec un total de 3.434.

Le Maroc a accueilli 19.162 réfugiés et demandeurs d’asile à fin janvier 2024, selon les dernières statistiques du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) au Maroc. Dans les détails, le nombre des réfugiés s’est établi à 9.906 au 31 janvier 2024. Les réfugiés syriens arrivent toujours en tête avec un total de 5.773 personnes. S’agissant des autres nationalités, la République Centrafricaine arrive en seconde position avec 1.160 réfugiés. Viennent ensuite le Yémen avec 887 réfugiés, le Soudan (366), le Soudan du Sud (330), la Côte d’Ivoire (238), la Palestine (166), la République démocratique du Congo (145), la Guinée (145), le Cameroun (140), le Sénégal (93), le Mali ( 60), le Nigeria (25), le Tchad (10), la République de Gambie (2). Selon les données du HCR, les hommes sont au nombre de 6.249 (63,1%) contre 3.657 pour les femmes (36,9%). La répartition par âge montre que 66,3% des réfugiés, soit 6.568, sont âgés de 18 à 59 ans. Les enfants âgés de 0 à 12 ans représentent 23,2% de la population globale des réfugiés, soit un nombre total de 2.301. Pour leur part, les adolescents âgés de 13 à 17 ans représentent 7,6% (750) et les réfugiés âgés de 60 ans et plus sont au nombre de 287, soit 2,9% de la population globale des réfugiés. Concernant leur niveau d’instruction, 22% n’ont aucun niveau scolaire, 33% ont le niveau primaire, 24% ont le niveau du secondaire, 18% ont un niveau d’étude universitaire. Concernant leur ancienne occupation dans leur pays d’origine, 25,6% étaient sans emploi, 23,4% travaillaient dans le secteur tertiaire (services, profession libérale). Notons que 8,9% étaient des étudiants et 6,7% travaillaient dans le secteur primaire. Seulement 1,6% étaient employés dans le secteur secondaire.

Rabat toujours en tête
Les villes de Rabat, Oujda et Casablanca continuent de regrouper la majorité des réfugiés avec respectivement 1.410, 1.031 et 993 réfugiés, soit un total de 3.434 réfugiés. En quatrième position figure la ville de Marrakech avec 598 réfugiés. Viennent ensuite les villes de Fès (492), Kénitra (466), Meknès (452) et Salé (441). Par ailleurs, 23,5% des réfugiés enregistrés auprès du HCR au Maroc, soit 2.325, ont des besoins spécifiques. Parmi eux, on relève 418 avec une condition médicale sérieuse, 729 enfants dans des situations à risque, 62 personnes âgées à risque, 46 réfugiés victimes de torture, 140 femmes dans des situations à risque, 86 enfants non accompagnés.

9.256 demandeurs d’asile
Les demandeurs d’asile se sont chiffrés à 9.256 à fin janvier 2024. Ils viennent majoritairement de Guinée avec 2.593 demandeurs, suivis du Sénégal (1.963), la Côte d’ivoire (1.115), le Mali (718), le Soudan (601), le Cameroun (560), le Nigeria (458), la République démocratique du Congo (188), la République de la Gambie (162), le Tchad (137), ), le Soudan du Sud (32), la République Centrafricaine (32), le Yémen (8), la Syrie (5) et la Palestine (3). Rappelons qu’en 2023, le Maroc comptait 19.666 réfugiés et demandeurs d’asile alors qu’en 2022, leur nombre était établi à 18.102. Le nombre des réfugiés s’était élevé à 10.280 au 31 décembre 2023 et à 9.336 concernant les demandeurs d’asile.

Articles similaires

RégionsSociété

CWP Global livre 15 maisons modulaires aux environs de Marrakech et Taroudant

Ces unités ont été conçues dans un souci de durabilité et dans...

SociétéUne

Les professionnels en guerre contre l’exercice illégal de la médecine esthétique

Lors d’un congrès, les professionnels ont déploré la pratique illégale de la...

Société

Santé bucco-dentaire : Sensodyne étend sa présence au Maghreb

Haleon, leader mondial de la santé grand public, lance de nouveaux formats...

Société

Santé : Lancement de la Semaine nationale de la vaccination

Le ministère de la santé et de la protection sociale lance la...